Publicité
Publicité

Différentes études, notamment celle de Whiskey, Werneke et Taylor (datant de 2001), ont montré l’efficacité du millepertuis dans la dépression légère à modérée. Elle serait liée à la teneur du millepertuis en hyperforine (principe actif antidépresseur du millepertuis). À la dose de 300 mg, trois fois par jour, elle serait significativement supérieure à celle d’un placebo. Cette efficacité antidépressive serait similaire à celle des antidépresseurs de référence.

Une autre étude, publiée en mars 2005 dans le British Medical Journal
(BMJ)
, prouverait même que le petit millepertuis ferait aussi bien que la grande paroxetine (Déroxat). De plus, les chercheurs ont noté moins d’effets secondaires avec le millepertuis.

Publicité
La panacée, donc ? Ce n’est pas si sûr... Car toutes les études à son sujet s’accordent pour dire que le millepertuis présente des interactions médicamenteuses parfois sévères, en particulier avec certains antidépresseurs... Donc, naturel ne veut pas dire inoffensif !

Dans cette controverse, des voix divergentes se sont fait aussi entendre, et pas des moindres. Une étude publiée dans le Journal of American Medical Association en avril 2002, annonce que le millepertuis est inefficace contre la dépression, les résultats ne montrant aucune différence significative entre la prise du millepertuis et le placebo. Les chercheurs eux-mêmes ont été étonnés de cette absence d’efficacité du millepertuis dans leur étude.

Publicité

  • RégimeÉquilibré
  • RégimeHypocalorique
  • RégimeHyperprotéiné
  • RégimeIndex
    glycémique bas

Je maigris avec le régime
qui me convient !

 
cm
kg
* champs obligatoires
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité