Marcher : plaisir et santé !

Publicité

La Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) met la santé au cœur de ses préoccupations. Le message à faire passer au cours de ses manisfestations comme "Randonnée & Diabète" est : Marcher, randonner, c’est bon pour la santé, et même quand on est malade !

Publicité

Première activité de pleine nature, nous serions près de quinze millions à la pratiquer en France. La randonnée serait le sport préféré des Français, devant la natation, le tennis et même le football ! (Étude "Images des sports" - Carat Sports). La Fédération Française de Randonnée Pédestre (FFRP) compte quelques cent soixante-dix mille randonneurs licenciés dans une des deux mille neuf cent cinquante associations qui relèvent de la fédération et qui sont réparties entre cent vingt comités sur toute la France. Et 80 % des randonneurs auraient plus de cinquante ans, l’alliance de la randonnée et de la santé s’impose donc.

Le point avec le docteur Pierre Josué, médecin fédéral de la Commission médicale de la FFRP. "Santé et sécurité sont les maîtres mots de la randonnée à la Fédération. Il est très important que tous les randonneurs puissent pratiquer leur sport favori en toute sécurité", explique le Dr Josué. Depuis sa nomination à la présidence de la commission médicale de la FFRP en 2004, Pierre Josué a fait de la santé son cheval de bataille : "Il doit y avoir un médecin dans chaque comité départemental. C’est une obligation, pas un choix !". Et si ce n’est pas encore le cas dans tous les comités, "Ce sera chose faite d’ici 2008".

Publicité
En attendant, des réunions de médecins ont été mises en place pour débattre de leurs observations. La première réunion a déjà eu lieu à Paris en novembre 2004. "Ces échanges ont d’ailleurs confirmé les données de l’étude que nous avons mené en 2000 sur l’état de santé des randonneurs qui portait sur un échantillon de mille randonneurs affiliés. Les randonneurs sont plutôt âgés et plutôt médicalisés : 44 % prendraient au moins un médicament régulièrement", précise le Dr Josué.

Une nouvelle étude est actuellement en cours cette fois pour observer les comportements des randonneurs et des éventuelles pathologies observées, les limites et les évolutions dues à l’âge et l’importance du poids. Une attention toute particulière sera également portée sur les médicaments et leur influence sur la pratique de la randonnée. Cette étude est réalisée par les médecins des Comité à l’occasion de consultations avec leurs licenciés.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité