Apnée du sommeil : le prix d'un appareil respiratoire à pression positive continue

Apnée du sommeil : le prix d'un appareil respiratoire à pression positive continue©iStock

L’appareil à pression positive continue (PPC) est un appareil indiqué contre l’apnée du sommeil. Contraignant mais capable de donner des résultats très satisfaisants, il est surtout prescrit en cas d’apnées sévères. Cette machine utilisée contre l’apnée du sommeil, parfois appelée CPAP (Continuous Positive Airway Pressure),peut être en partie remboursée par l’Assurance Maladie.

Publicité
Publicité

Rôle d’un appareil contre l’apnée du sommeil

L’apnée du sommeil est un trouble caractérisé par des arrêts respiratoires involontaires pendant le sommeil. La machine utilisée pour lutter contre ce trouble, la PPC ou CPAP, est une ventilation nocturne qui assure l’arrivée d’air en continu dans les voies respiratoires pendant que le patient est endormi. Elle est constituée d’un appareil de la taille d’une radio, placé sur la table de nuit, et d’un masque relié à l’appareil, qui se pose sur le visage.

Combien coûte un appareil contre l’apnée du sommeil ?

Il est difficile de trouver un appareil respiratoire destiné à lutter contre l’apnée du sommeil pour moins de 700 €. Le prix peut dépasser 1 000 € selon le matériel utilisé. Certaines machines sont livrées dans une housse et sont faciles à transporter. Elles sont surtout recommandées aux personnes qui sont amenées à voyager souvent.

Quand cet appareil respiratoire est-il remboursé ?

Publicité

Comme les médicaments, l’appareil à pression positive continue peut être partiellement remboursé par l’Assurance Maladie. La demande est réalisée par le médecin qui prescrit la machine. Le remboursement ne peut avoir lieu que si l’appareil est utilisé tous les jours et si le traitement s’avère réellement efficace.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité