Encéphalite du chat : la définition

Encéphalite du chat : la définition©iStock

Le chat est un animal sensible qui peut présenter de nombreuses pathologies, y compris neurologiques. L’une d’entre elles, parmi les plus graves, est l’encéphalite. Cette maladie des chats parfois causée par le virus de l’immunodéficience féline (FIV ou sida du chat) est en effet particulièrement sévère. Mais qu’est-ce au juste que l’encéphalite du chat ? Focus sur cette pathologie.

Publicité
Publicité

Maladie des chats

Les chats peuvent présenter diverses pathologies neurologiques. Parmi elles, citons l’encéphalite, les néoplasies (qui entraînent des troubles variés en fonction de la zone cérébrale qui est concernée), l’encéphalopathie ischémique (qui est semblable à un AVC et qui provoque des convulsions, une perte de connaissance et une cécité) et le syndrome vestibulaire central qui touche l’oreille interne. Les traumatismes de la moelle épinière après un accident de la voie publique ou une chute sont eux aussi responsables de troubles neurologiques, de même que l’inflammation des disques intervertébraux.

Publicité

L’encéphalite du chat

L’encéphalite (inflammation d’une zone du cerveau) du chat est une maladie neurologique qui se traduit par l’apparition d’une fièvre brutale et particulièrement importante accompagnée de convulsions, d’une hypersalivation, de troubles visuels et, à terme, d’un coma. Arrivée à ce stade, la maladie est pratiquement incurable. Toutefois, il existe plusieurs variantes d’encéphalite du chat, celle-ci pouvant avoir une origine bactérienne, virale ou tumorale. De fait, les symptômes et le pronostic peuvent varier et on observe parfois des difficultés à coordonner les mouvements, des pertes de connaissance, des vomissements ou une asthénie (grande fatigue).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité