andropause

Les dernières actualités

Andropause : l'âge moyen de survenue

L'andropause est à l'homme ce que la ménopause est à la femme. Cette simple phrase résume assez bien ce phénomène physiologique qui intervient chez l'homme vieillissant. Quels sont les signes annonciateurs de ce phénomène normal lié au vieillissement ? Quel est l'âge d'apparition de ce phénomène ?

Voilà pourquoi certains hommes sont de mauvaise humeur passé 65 ans

Une étude américaine révèle pourquoi certains hommes ont tendance à être grincheux voire dépressifs passé la soixantaine et donne un traitement pour y remédier.

Bouffées de chaleur chez l'homme : un signe d'andropause ?

Les femmes en période de ménopause ou de pré-ménopause ne sont pas les seules à être concernées par les bouffées de chaleur. Ces manifestations désagréables, voire handicapantes lorsqu’elles sont très fréquentes, peuvent aussi toucher les hommes. Sont-elles forcément un signe de l’andropause et donc de la fin de la sexualité ?

Les hommes aussi ont leur ménopause !

Irritabilité, troubles érectiles, fatigue... A cause d'une chute hormonale, les hommes aussi ont leur ménopause.

La vie des hommes commence vraiment à 54 ans !

Ce n'est qu'à 54 ans que les hommes commenceraient à se sentir vraiment épanouis ! Explications.
andropause symptomes

Andropause: présentez-vous des signes?

Perte de dynamisme, somnolence, libido en berne, prise de poids, mais aussi, peut-être, bouffées de chaleur, diminution des testicules, perte de pilosité... Tous ces signes peuvent signaler un début d'andropause. Ce trouble masculin caractérisé par une baisse de la testostérone est fréquent après 45 ans et mieux vaut le dépister tôt! Les signes d'alerte avec le Dr Sylvain Mimoun, andrologue.

Enquête : la ménopause et vous !

Près de 1 500 lectrices ont répondu à l’enquête "La ménopause et nous" (FemmesPlus/Médisite.fr). Parmi elles, des femmes non ménopausées (200), des femmes pré ménopausées (400), 650 femmes ménopausées et des hommes. Voici comment elles (et ils) vivent cette période obligée.

Les impuissances sont-elles fréquentes ?

Il n’est pas simple d’évaluer la fréquence des troubles érectiles car les hommes consultent peu en général, encore moins pour ce motif. Il est admis toutefois que très peu d’hommes n’auront jamais de "panne" dans leur vie.