Oubli des noms : un symptôme d'Alzheimer ?

Publicité

Si votre grand-mère oublie parfois votre nom, ce n'est pas obligatoirement le symptôme de la maladie d'Alzheimer. Néanmoins, les pertes de mémoire fréquentes peuvent être un signal d'alerte à prendre au sérieux. Explications.

Publicité

Les pertes de mémoire, symptôme d'Alzheimer ?

Longtemps asymptomatique, la maladie d'Alzheimer est souvent détectée par l'entourage proche du malade qui s'inquiète de trous de mémoire plutôt inhabituels et répétitifs. En effet, la dégénérescence cérébrale se manifeste, dans un premier temps, par une atteinte légère de la mémoire immédiate. Dans les faits, cela se traduit par l'oubli d'événements récents ou de rendez-vous. Les souvenirs, eux, restent intacts à un stade précoce de la pathologie.

Publicité
Oubli des noms : à quoi est-ce dû ?

Si les causes réelles de la maladie d'Alzheimer ne sont pas clairement avérées, les chercheurs sont parvenus, néanmoins, à mettre en lumière les processus lésionnels qui sous-tendent la dégénérescence cérébrale. Il semblerait donc que la région de l'hippocampe soit la première impactée par l'atteinte neuronale. Or, cette zone contrôle la mémoire, ce qui explique que les pertes de mémoire soient les premières manifestations cliniques de la pathologie. Les lésions conduisant à la démence seraient de deux natures : la formation de plaques amyloïdes engendrée par une accumulation de protéines bêta-amyloïdes dans certaines régions et une dégénérescence neurofibrillaire causée par une déformation des protéines Tau.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité