Alzheimer : la prévention par l'alimentation

Publicité

Neurodégénérative et irréversible, la maladie d'Alzheimer conjuguent des symptômes tels que destruction de neurones, perte de mémoire, agressivité et démence. Ils sont d'apparition progressive et le seul but des traitements est de retarder l'évolution inéluctable de la maladie. La question de la prévention se pose à plus forte raison : des études récentes montrent le poids des choix alimentaires sur la survenue de la maladie d'Alzheimer.

Publicité

© Istock

Un régime à suivre bien avant l'âge des premiers symptômes d'Alzheimer

Régime crétois et régime DASH sont bien connus pour leurs effets bénéfiques sur le système cardio-vasculaire. Les dernières recherches montrent une réduction de près de 50 % des risques de contracter la maladie d'Alzheimer lorsque ces régimes sont suivis à la lettre. Inspiré de ces deux régimes historiques, le régime MIND permet de prévenir la maladie d'Alzheimer même sans un suivi scrupuleux.

Publicité
Prévenir l'apparition de symptômes d'Alzheimer avec le régime MIND

Le régime MIND est assez facile à mettre en œuvre et nombre de personnes l'appliquent dans leur façon de consommer sans le savoir. Dix aliments sains pour le cerveau sont à consommer régulièrement tout au long de la semaine : légumes verts, autres types de légumes, céréales complètes, noix, fruits rouges (myrtilles vivement conseillées) et autres types de fruits, viande blanche, poisson, huile d'olive et... vin ! Les viandes de volaille et de poisson ne sont nécessaires que quelques jours par semaine. Le vin, de préférence rouge, est autorisé en quantité limitée : un verre par jour. Au contraire, cinq aliments sont à limiter : fromage (une fois par semaine pas plus), viande rouge, beurre et margarine, aliments sucrés, et bombes caloriques comme pizza, frites et burgers.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité