Agressivité : un des symptômes de la maladie d'Alzheimer ?

Publicité

La maladie d’Alzheimer est la plus importante des maladies neurodégénératives (qui entraîne une disparition progressive de cellules neuronales). Les nombreux symptômes de la maladie d’Alzheimer sont donc essentiellement neurologiques et ils se traduisent par une altération des facultés cognitives. Il est donc normal de se demander si l’agressivité est un des symptômes de la maladie d’Alzheimer.

Publicité

Les symptômes en cas d’Alzheimer

La perte de la mémoire est le symptôme le plus souvent associé à la maladie d’Alzheimer car c’est la région de l’hippocampe, celle qui gère la mémoire, qui est la première touchée. Mais on retrouve d’autres symptômes neurologiques tels que des troubles du langage et des difficultés à raisonner de façon logique. Par ailleurs, dans environ 40 % des cas, les personnes présentant la maladie d’Alzheimer deviennent agressives. Ainsi, l’agressivité est bel et bien un des symptômes de cette pathologie. De façon générale, 80 % des malades développent des troubles comportementaux et émotionnels.

Publicité
Caractéristiques de l’agressivité, un des symptômes de la maladie d'Alzheimer

L’agressivité qui se manifeste au cours de la maladie d’Alzheimer peut prendre des formes diverses. Elle peut aller de la simple irritabilité à de véritables agressions physiques en passant par ce qu’on appelle des débordements verbaux. Généralement, c’est la perte d’autonomie associée à la maladie qui rend la personne agressive. Le plus souvent c’est parce qu’elle refuse son état (sa dépendance) et qu’elle ne veut pas qu’on l’aide.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité