Mal à la gorge : un symptôme de rhume des foins ?

Publicité

Également surnommé rhinite allergique ou pollinose, le rhume des foins n’est plus à présenter. Nez qui coule, yeux qui piquent, peau irritée, vous avez expérimenté tous les symptômes du rhume des foins. Mais s’il y en a un qui vous fait douter, c’est bien le mal de gorge. Zoom sur ce symptôme d’un mal parfois saisonnier.

Publicité

© Fotolia

Le mal de gorge : un symptôme de rhume des foins à reconnaître

Pour soigner un symptôme, il faut tout d’abord savoir l’identifier. Avoir un chat dans la gorge ne signifie pas forcément que l’on est malade ! Le mal de gorge étant très courant, il peut revêtir diverses formes : gêne, véritable douleur lors de la déglutition, irritations persistantes ou encore amygdales rouges. Dans des cas plus avancés, il peut donner lieu à des maux d’oreilles, à des épisodes de fièvre ou encore à une toux chronique.
Et le rhume des foins dans tout ça ? Dans le cadre d’une rhinite allergique, le mal de gorge se présente le plus souvent sous la forme de démangeaisons ou de picotements au fond de la gorge. Ces derniers peuvent alors entraîner une légère toux d’irritation.

Publicité
Le mal de gorge : comment soigner ce symptôme de rhume des foins

Quand on vous dit "mal de gorge", vous pensez à prendre un sirop ou des pastilles ? Parfois, la première intuition n’est pas la bonne, puisque ces deux types de médicaments ne soigneront pas vos maux. En effet, dans le cas d’un mal de gorge dû à un rhume des foins, vos problèmes viennent des allergènes présents dans les pollens. Ainsi, pour combattre le problème, pensez plutôt à prendre des antihistaminiques, qui mettront fin à votre rhume des foins ainsi qu’à tous ses symptômes !

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité