Urticaire : du froid pour la soulager naturellement

Urticaire : du froid pour la soulager naturellement©iStock

L'urticaire est une pathologie cutanée très fréquente puisqu'elle concerne environ 20 % de la population française. Ainsi, il existe toutes sortes de remèdes qui ont été mis au point pour soulager cette affection et les démangeaisons très pénibles qu'elle entraîne. Parmi les méthodes, certaines, entièrement naturelles, ont fait leurs preuves. C'est par exemple le cas avec l'utilisation du froid qui est très intéressante dans le traitement de l'urticaire.

Publicité
Publicité

Traitement de l'urticaire grâce au froid

Le fait de placer du froid sur la zone présentant de l'urticaire est une méthode à la fois simple et efficace. Cela permet de soulager la démangeaison et, si on exerce une pression suffisante dessus, de calmer la poussée d'urticaire. En pratique, on peut soit utiliser une poche de glace, soit un pain de glace qu'on aura retiré du congélateur suffisamment à l'avance et placé au réfrigérateur. On peut aussi se servir d'une compresse d'eau très froide. Il suffit de l'appliquer sur la zone à traiter pendant une dizaine de minutes en appuyant dessus. Attention, il ne faut pas mettre de la glace directement au contact de la peau (toujours interposer un linge) car cela peut entraîner une forme de brûlure.

Publicité

Autres remèdes naturels contre l'urticaire

Outre le froid, il existe de nombreux remèdes naturels qui peuvent se révéler très intéressants et efficaces pour lutter contre les crises d'urticaires. Vous pouvez par exemple avoir recours à l'homéopathie avec des remèdes tels que (en 5 CH) Urtica urens, Apis mellifica ou encore Histaminum. On préconise la prise de 2 granules toutes les 10 minutes pendant une heure à l'apparition de la crise, puis des prises de plus en plus espacées en fonction de l'amélioration des symptômes. Par ailleurs, des teintures mères de plantes telles que le calendula, la camomille ou encore le plantain sont très utiles. On les utilise sous forme de compresses, diluées à de l'eau, ou sous forme de gouttes à boire (20 gouttes trois à quatre fois par jour dans de l'eau).

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité