Urticaire nerveuse : le stress en cause

Urticaire nerveuse : le stress en cause©iStock

L'urticaire est le plus souvent une réaction allergique. Pour autant, il n'existe pas une seule et unique cause à l'urticaire. Ainsi, on retrouve une forme d'urticaire nerveuse qui est une urticaire qui se déclenche en cas de stress. Étudions plus en détail cette urticaire généralement assez peu connue.

Publicité
Publicité

Urticaire aiguë

L'urticaire aiguë est la forme d'urticaire la plus connue car la plus commune. Les crises surviennent surtout chez les enfants. Elles sont brutales et persistent de quelques heures à 4 ou 5 jours, selon les cas. La cause de l'urticaire aiguë est une suractivation des mastocytes (qui participent à la protection de l'organisme) qui interviennent en cas d'infection virale (bronchite, angine, otite, etc.). Toutefois, l'urticaire aiguë peut également survenir en cas de stress, voire d'importante fatigue ; on parle alors d'urticaire nerveuse (à noter que les urticaires cholinergiques et adrénergiques peuvent également être dues à un stress). Bien que cela puisse régulièrement s'observer, on ignore pourquoi le stress déclenche ce type de réaction.

Publicité

Urticaire chronique

L'urticaire chronique est une urticaire qui se répète régulièrement, soit tous les jours, soit plusieurs fois par semaine pendant plus d'un mois et demi. Contrairement aux crises d'urticaires aiguës, les urticaires chroniques sont sans danger dans la mesure où elles ne mettent pas la vie du patient en jeu. Elles sont néanmoins extrêmement pénibles à vivre. Il s'agit cette fois, non pas d'une allergie, mais d'une maladie inflammatoire chronique. Elle est favorisée par divers facteurs tels que les infections virales, certains médicaments, mais aussi par le stress. En effet, le stress peut également être à l'origine de l'urticaire chronique.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité