Comment reconnaître la toux asthmatique ?

Comment reconnaître la toux asthmatique ?
Publicité

On estime que 10 % de la population française souffre d’asthme, adultes et enfants confondus. De plus en plus souvent, l’asthme de l’enfant a pour origine une allergie qui provoque l’inflammation des voies respiratoires. Les acariens et les pollens sont désignés comme premiers responsables. Dans cet asthme allergique, un symptôme est systématique : la toux.

Publicité

La toux, le symptôme de tous les types d’asthme

Publicité
Si nous associons souvent l’asthme aux difficultés respiratoires et à la respiration sifflante si caractéristique, la toux reste un symptôme présent chez tous les patients asthmatiques. Le plus souvent, il s’agit d’une toux sèche, sans expectorations, qui survient la nuit ou après un effort physique. Dans le cas de l’asthme allergique, la toux apparaît suite au contact avec l’agent responsable de l’allergie. Une toux chronique, un signal d’alerte pour l’asthme Bien que la toux liée à l’asthme se présente majoritairement sous forme de crises, il faut également évoquer l'asthme en cas de toux chronique. En effet, il existe aussi un asthme se caractérisant par une toux qui persiste dans le temps. Celle-ci est très souvent diagnostiquée comme une bronchite car elle peut être le seul symptôme du patient. Traiter l’asthme, éviter la toux De nombreux traitements médicamenteux existent pour traiter l’asthme, mais il convient avant tout de lutter par la prévention. Identifier les agents responsables de la toux asthmatique permet en effet de prévenir les futures crises : cela passe par le fait d'isoler le patient des agents allergiques ou de limiter l’activité physique.
Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité