Allergie : l'homéopathie comme solution ?

Publicité

Au centre de différentes controverses, l’homéopathie fait couler beaucoup d’encre. Attrape-nigauds ou parfait effet placebo, ses détracteurs sont nombreux à affirmer que l’homéopathie a un effet purement psychologique. Pourtant, il n’en est rien et cette méthode se révèle particulièrement intéressante dans le cas des allergies.

Publicité

Allergie© Fotolia

Rappel du principe de l’homéopathie

L’homéopathie se présente sous forme de tubes contenant de petites billes à ingérer par voie orale. Ces billes contiennent différentes dilutions à doses infinitésimales (animales, végétales ou minérales) destinées à stimuler l’organisme qui les reçoit. La particularité de l’homéopathie ? Les substances ingérées donnent lieu aux mêmes symptômes que ceux que l’on cherche à combattre, l’objectif étant de renforcer les défenses de l’organisme et de l’habituer à ladite substance.

Publicité
Utilisation de l’homéopathie contre les allergies

L’allergie est une réaction de rejet d’une substance étrangère à l’organisme. L’homéopathie semble être parfaitement indiquée dans une optique de désensibilisation progressive du sujet jusqu’à une disparition totale de l’allergie.
S’il est donc possible d’adopter l’homéopathie pour faire diminuer le terrain allergique du sujet, deux éléments restent à prendre en compte. En premier lieu, il peut être intéressant d’envisager le traitement homéopathique comme une solution pour les allergies saisonnières, pour les pollens par exemple. En deuxième lieu, du fait de la méthode de traitement de l’homéopathie, il est complètement proscrit d’utiliser de l’homéopathie pour traiter des allergies mortelles (comme l’arachide par exemple).

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité