7 faux aliments brûle-graisses

On les dit brûle-graisses mais leur capacité à cibler et détruire directement les graisses n’a jamais été scientifiquement démontrée. Pour le nutritionniste Raphaël Gruman, l’idée tient plus du concept marketing que de la vérité scientifique. Il nous aide à démêler le vrai du faux.

Publicité

L'ananas

© Adobe StockL’ananas a longtemps était considéré comme un aliment brûle-graisse. En cause la bromélaïne, une enzyme contenue dans sa tige qui digère les protéines… mais pas les graisses. Si l’enzyme aide à la digestion, elle ne dégrade pas les graisses. "La bromélaïne fragiliserait les parois des adipocytes, les cellules graisseuses. Mais les études existantes ne sont pas suffisamment pertinentes pour que l’on puisse affirmer une quelconque allégation brûle-graisses ou perte de poids à l’ananas ou à la bromélaïne" assure le nutritionniste Raphaël Gruman.

Vidéo. La vérité sur l'ananas

La rédaction a sélectionné pour vous sur Amazon :
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité