Huile végétale de coprah : comment l'utiliser ?

Huile végétale de coprah : comment l'utiliser ?©iStock
Publicité

L'huile de coprah est-elle une huile végétale ? Découvrez comment reconnaître et utiliser l'huile de coprah et l'huile de coco sans risque.

Publicité

Huile de coprah ou huile de coco ?

L’huile de coprah, aussi appelée huile de coco désodorisée, est issue de la pulpe sèche de la noix de coco. L’huile de coprah est obtenue par pression à chaud puis est raffinée et désodorisée, avant d’être utilisée. C’est le premier ingrédient pour la fabrication du monoï. Elle est aussi destinée à la fabrication du savon, car sa teneur en acide laurique lui confère un pouvoir moussant excellent.
L’huile de coprah n’est pas destinée à l’alimentation humaine, contrairement à l’huile de coco issue de la chair fraîche de la noix de coco.

Quelle huile végétale consommer sans risque ?

L’huile de coco, issue de la chair fraîche, est une huile de première pression à froid, extra-vierge. Elle constitue une excellente huile à friture en raison de sa grande résistance à la chaleur. Même si elle est riche en acides gras saturés, il s’agit d’un type particulier, dit à chaîne courte, qui est mieux métabolisé par l’organisme que les acides gras saturés du beurre, par exemple. Pour autant, ils n’en restent pas moins des acides gras saturés dont l’excès est nocif pour la santé cardiovasculaire. On trouve des acides gras saturés dans les viandes, la charcuterie, le fromage... point trop n’en faut !
Préférez une huile d’olive de qualité pour les cuissons douces (jusqu’à 180 °C pour une huile extra-vierge !) et réservez l’huile de coco pour les fritures, ou pour faire une pâtisserie et profiter de son petit goût caractéristique.

Publicité

Publicité
Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité