Comment les oméga-3 préviennent la dépression ?

Publicité

S’il est très répandu de manger du chocolat lorsqu’on n’a pas le moral, il l’est moins de conseiller de se tourner vers les oméga-3. Pourtant, les acides gras oméga-3 auraient des bienfaits pour lutter contre les symptômes de la dépression. Zoom sur ces acides gras pas comme les autres qui nous font du bien au moral…

Publicité

© Fotolia

Les bienfaits des oméga-3 sur le système nerveux

Les oméga-3 DHA et EPA participent au bon fonctionnement et à la fluidité des cellules nerveuses. Ils favorisent leur croissance et leur plasticité, et facilitent la transmission de l’influx nerveux. En effet, lorsque les neurones reçoivent assez d’oméga-3, ils parviennent à réceptionner les messages, dont dépend l’équilibre émotionnel, et à les réexpédier de façon claire. Aussi, ils ont des vertus anti-inflammatoires. Or, la dépression est caractérisée par une inflammation. C’est ainsi que les oméga-3 joueraient un rôle contre les symptômes dépressifs.

Publicité
Lien entre les oméga-3 et le traitement des symptômes de la dépression

Des études récentes pour traiter les symptômes dépressifs grâce aux oméga-3 ont été réalisées. Même si les résultats sont très encourageants, l’effet antidépresseur ne peut encore être prouvé sans nul doute. Toutefois, pour favoriser l’entretien des cellules nerveuses et prévenir les symptômes dépressifs, il reste vivement conseiller de consommer suffisamment d’oméga-3. Il est possible de les trouver dans l’huile de colza, l’huile de noix, les petits poissons comme la sardine, le maquereau ou le hareng ainsi que dans le saumon.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité