Lymphangite pendant l'allaitement : la définition

Lymphangite pendant l'allaitement : la définition©iStock

Par définition, la lymphangite, aussi appelée mastite, est une inflammation des vaisseaux lymphatiques. Elle peut toucher les membres mais également les seins lors de l'allaitement.

Publicité
Publicité

Comment se manifeste une lymphangite au cours de l'allaitement ?

Une lymphangite du sein peut être causée par un engorgement lors de l'allaitement, une crevasse qui s'infecte, un soutien-gorge trop serré, une mauvaise position lors de l'allaitement, ou une mauvaise manipulation du tire-lait. La peau autour du mamelon et au-dessus du sein devient rouge, chaude, douloureuse et indurée, le sein est très douloureux, il existe une fièvre à plus de 38°C. Pour éviter que vos seins s'engorgent, il faut les vider après chaque tétée soit en les massant, soit en utilisant un tire-lait. Observez bien vos seins, et soignez les éventuelles crevasses. Des compresses imbibées de lait maternel sur les mamelons constituent un excellent cicatrisant.

Traitement de la lymphangite du sein

Publicité

Une lymphangite ne nécessite pas l'arrêt de l'allaitement. Prenez rendez-vous rapidement avec votre médecin : il sera peut-être nécessaire qu'il vous prescrive des antibiotiques, mais ceux-ci n'auront pas d'incidences pour votre bébé. Pour vous soulager, vous pouvez appliquer des compresses chaudes alcoolisées sur votre poitrine, ce qui diminuera l'inflammation. Il est important de faire téter votre enfant, à la demande et sans limite, du côté de la lymphangite afin de vider le sein et d'éviter l'engorgement. En l'absence de traitement, la lymphangite évolue vers une galactophorite ou un abcès du sein, le lait est mélangé à du pus et l'allaitement doit être stoppé.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité
Publicité