Carte des épidémies

Semaine 201104 - Diarrhée aiguë - Recul épidémique, en 5 semaines 1 130 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance de la diarrhée aiguë
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 302 cas pour 100 000 habitants (soit 191 000 nouveaux cas), légèrement au dessus du seuil épidémique (279 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des diarrhées aiguës pourrait rester stable cette semaine.
Au niveau régional, sept régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : Picardie (732 cas pour 100 000 habitants), Languedoc-Roussillon (485), Limousin (472), Poitou-Charentes (453), Haute-Normandie (364), Corse (334) et Nord-Pas-de-Calais (320).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 23 ans (de 2 mois à 91 ans). Les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à 0,2% (IC à 95% : [-0,3% ; 0,7%])

Semaine 201104 - Crises d'asthme - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de crises d'asthme vus en consultation de médecine générale a été estimée à 21 cas pour 100 000 habitants.
Quatre foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Aquitaine (42 cas pour 100 000 habitants), et modérée en Rhône-Alpes (35), Poitou-Charentes (31) et Alsace (21).
Les données de surveillance et de prévision du niveau pollinique sont accessibles sur le site du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA)

Semaine 201104 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 25 cas pour 100 000 habitants.
Dix foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Poitou-Charentes (73 cas pour 100 000 habitants), Corse (55), Champagne-Ardenne (43), Aquitaine (42) et Auvergne (40), et modérée en Picardie (36), Bourgogne (30), Rhône-Alpes (30), Ile-de-France (25) et Franche-Comté (20).

Semaine 201103 - Syndromes grippaux - Plateau épidémique, en 5 semaines 1 322 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 490 cas pour 100 000 habitants (soit 310 000 nouveaux cas) au dessus du seuil épidémique (175 cas pour 100 000 habitants). Cette incidence est en légère baisse par rapport à la semaine précédente (consolidée à la baisse à 499 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision
basé sur les données historiques †, la diminution de l'activité des syndromes grippaux devrait s'accentuer cette semaine.
Au niveau régional, vingt-et-une régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : en Nord-Pas-de-Calais (1137 cas pour 100 000 habitants), Centre (814), Rhône-Alpes (738), Corse (685), Limousin (608), Languedoc-Roussillon (579), Auvergne (557), Champagne-Ardenne (531), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (520), Bretagne (505), Midi-Pyrénées (432), Poitou-Charentes (402), Ile-de-France (287), Basse-Normandie (277), Haute-Normandie (274), Picardie (252), Lorraine (246), Pays-de-la-Loire (245), Alsace (218), Aquitaine (181) et Franche-Comté (176).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 16 ans (1 mois à 90 ans); les hommes représentaient 50% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à 0,6% (IC à 95% : [0,0% ; 1,2%]).

Estimation de la part attribuable à la Grippe
Grâce à un modèle de régression périodique appliqué aux données historiques de surveillance, le réseau Sentinelles estime, pour chaque semaine, la part attribuable à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux. Ce nombre de consultations correspond à l'excès de consultations pour syndromes grippaux observé par rapport à ce qui serait attendu à cette période de l'année s'il n'y avait pas une épidémie de grippe, des syndromes grippaux pouvant être dus à d'autres virus (détail du calcul sur la page Méthodes du site Sentinelles : www.sentiweb.fr/?page=methodes).
Ainsi pour la semaine 2011s03, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé à 244 000, [intervalle de prédiction à 90% : 199 000 ; 289 000]. En 5 semaines d'épidémie, le nombre de consultations pour grippe a été estimé à 991 000 [766 000 ; 1 216 000].
Cette estimation prend en compte les cas de grippe vus en médecine générale répondant à la définition du réseau Sentinelles. Elle ne prend pas en compte les cas de grippe ne répondant pas à cette définition ou non vus par les médecins généralistes.
† Viboud C, Boelle PY, Carrat F, Valleron AJ, Flahault A. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Semaine 201103 - Diarrhée aiguë - Recul épidémique, en 4 semaines 959 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance de la diarrhée aiguë
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 307 cas pour 100 000 habitants (soit 194 000 nouveaux cas), au dessus du seuil épidémique (283 cas pour 100 000 habitants). Cette incidence est en légère baisse par rapport à la semaine précédente (consolidée à la baisse à 369 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des diarrhées aiguës pourrait rester stable cette semaine.
Au niveau régional, sept régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : Nord-Pas-de-Calais (583 cas pour 100 000 habitants), Bretagne (451), Languedoc-Roussillon (450), Auvergne (398), Haute-Normandie (337), Basse-Normandie (331) et Limousin (285).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 25 ans (de 1 mois à 89 ans). Les hommes représentaient 46% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité. Le pourcentage d'hospitalisation a été estimé à 0,4% (IC à 95% : [-0,2% ; 1,1%])

Semaine 201103 - Crises d'asthme - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de crises d'asthme vus en consultation de médecine générale a été estimée à 21 cas pour 100 000 habitants.
Cinq foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Nord-Pas-de-Calais (125 cas pour 100 000 habitants) et Picardie (41), et modérée en Centre (29), Aquitaine (29) et Pays-de-la-Loire (27).
Les données de surveillance et de prévision du niveau pollinique sont accessibles sur le site du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA)

Semaine 201103 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 20 cas pour 100 000 habitants.
Sept foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Aquitaine (78 cas pour 100 000 habitants), Midi-Pyrénées (56), Bretagne (56) et Centre (45), et modérée en Haute-Normandie (32), Auvergne (27) et Rhône-Alpes (20).

Semaine 201102 - Syndromes grippaux - Plateau épidémique, en 4 semaines 1 050 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 542 cas pour 100 000 habitants (soit 343 000 nouveaux cas), en légère hausse par rapport à la semaine précédente (consolidée à la baisse à 506 cas pour 100 000 habitants), au dessus du seuil épidémique (177 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision
basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des syndromes grippaux pourrait avoir atteint son pic et commencer à diminuer à partir de cette semaine.
Au niveau régional, vingt-et-une régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : en Nord-Pas-de-Calais (2079 cas pour 100 000 habitants), Centre (688), Poitou-Charentes (665), Limousin (649), Bretagne (585), Corse (552), Picardie (468), Rhône-Alpes (439), Alsace (426), Basse-Normandie (426), Languedoc-Roussillon (423), Auvergne (374), Aquitaine (346), Champagne-Ardenne (337), Pays-de-la-Loire (329), Ile-de-France (321), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (298), Franche-Comté (282), Haute-Normandie (270), Midi-Pyrénées (220) et Bourgogne (210).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 16 ans (6 mois à 83 ans); les hommes représentaient 53% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,3% de cas d'hospitalisation rapporté, IC à 95% non significatifs).

Estimation de la part attribuable à la Grippe
Grâce à un modèle de régression périodique appliqué aux données historiques de surveillance, le réseau Sentinelles estime, pour chaque semaine, la part attribuable à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux. Ce nombre de consultations correspond à l'excès de consultations pour syndromes grippaux observé par rapport à ce qui serait attendu à cette période de l'année s'il n'y avait pas une épidémie de grippe, des syndromes grippaux pouvant être dus à d'autres virus (détail du calcul sur la page Méthodes du site Sentinelles : www.sentiweb.fr/?page=methodes).
Ainsi pour la semaine 2011s02, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé à 276 000, [intervalle de prédiction à 90% : 231 000 ; 321 000]. En 4 semaines d'épidémie, le nombre de consultations pour grippe a été estimé à 784 000 [604 000 ; 964 000].
Cette estimation prend en compte les cas de grippe vus en médecine générale répondant à la définition du réseau Sentinelles. Elle ne prend pas en compte les cas de grippe ne répondant pas à cette définition ou non vus par les médecins généralistes.
† Viboud C, Boelle PY, Carrat F, Valleron AJ, Flahault A. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Semaine 201102 - Diarrhée aiguë - Recul épidémique, en 3 semaines 800 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance de la diarrhée aiguë
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 412 cas pour 100 000 habitants (soit 261 000 nouveaux cas) en baisse par rapport à la semaine précédente (512 cas pour 100 000 habitants), au dessus du seuil épidémique (286 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer à baisser cette semaine.
Au niveau régional, seize régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : en Limousin (854 cas pour 100 000 habitants), Haute-Normandie (850), Centre (609), Nord-Pas-de-Calais (587), Languedoc-Roussillon (578), Alsace (515), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (486), Bretagne (401), Rhône-Alpes (372), Corse (364), Aquitaine (354), Auvergne (353), Champagne-Ardenne (346), Franche-Comté (342), Bourgogne (304) et Lorraine (286).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 26 ans (de 1 mois à 100 ans). Les hommes représentaient 45% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,4% de cas d'hospitalisation rapporté, IC à 95% non significatifs).

Semaine 201102 - Varicelle - Activité faible

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 13 cas pour 100 000 habitants.
Huit foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Corse (205 cas pour 100 000 habitants), Haute-Normandie (71) et Franche-Comté (59), et modérée en Languedoc-Roussillon (32), Champagne-Ardenne (31), Auvergne (28), Alsace (22) et Limousin (21).

Semaine 201102 - Crises d'asthme - Activité faible

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de crises d'asthme vus en consultation de médecine générale a été estimée à 12 cas pour 100 000 habitants.
Deux foyers d'activité régionale forte ont été notés en Nord-Pas-de-Calais (59 cas pour 100 000 habitants) et Franche-Comté (53).
Les données de surveillance et de prévision du niveau pollinique sont accessibles sur le site du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA)

Semaine 201101 - Syndromes grippaux - Activité épidémique, en 3 semaines 740 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 558 cas pour 100 000 habitants (soit 353 000 nouveaux cas), en hausse par rapport à la semaine précédente (363 cas pour 100 000 habitants), au dessus du seuil épidémique (178 cas pour 100 000 habitants). Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des syndromes grippaux devrait continuer d'augmenter la semaine prochaine et pourrait atteindre son pic.
Au niveau régional, vingt régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : en Nord-Pas-de-Calais (2890 cas pour 100 000 habitants), Limousin (1390), Basse-Normandie (677), Poitou-Charentes (644), Ile-de-France (556), Bretagne (490), Centre (449), Champagne-Ardenne (440), Rhône-Alpes (419), Languedoc-Roussillon (378), Auvergne (376), Pays-de-la-Loire (352), Picardie (349), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (294), Corse (292), Alsace (290), Lorraine (219), Aquitaine (205), Franche-Comté (189) et Haute-Normandie (184).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 28 ans (5 mois à 88 ans); les hommes représentaient 46% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,1% de cas d'hospitalisation rapporté).

Estimation de la part attribuable à la Grippe
Grâce à un modèle de régression périodique appliqué aux données historiques de surveillance, le réseau Sentinelles estime, pour chaque semaine, la part attribuable à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux. Ce nombre de consultations correspond à l'excès de consultations pour syndromes grippaux observé par rapport à ce qui serait attendu à cette période de l'année s'il n'y avait pas une épidémie de grippe, des syndromes grippaux pouvant être dus à d'autres virus (détail du calcul sur la page Méthodes du site Sentinelles : www.sentiweb.fr/?page=methodes).
Ainsi pour la semaine 2011s01, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé à 286 000, [intervalle de prédiction à 90% : 241 000 ; 331 000]. En 3 semaines d'épidémie, le nombre de consultations pour grippe a été estimé à 541 000 [406 000 ; 676 000].
Cette estimation prend en compte les cas de grippe vus en médecine générale répondant à la définition du réseau Sentinelles. Elle ne prend pas en compte les cas de grippe ne répondant pas à cette définition ou non vus par les médecins généralistes.
† Viboud C, Boelle PY, Carrat F, Valleron AJ, Flahault A. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Semaine 201101 - Diarrhée aiguë - Epidémie confirmée, en 2 semaines 585 000 personnes auraient consulté leur médecin généraliste

Surveillance de la diarrhée aiguë
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 587 cas pour 100 000 habitants (soit 371 000 nouveaux cas) en hausse par rapport à la semaine précédente (340 cas pour 100 000 habitants), au dessus du seuil épidémique (287 cas pour 100 000 habitants).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des diarrhées aiguës pourrait avoir atteint son pic la semaine dernière.
Au niveau régional, vingt-et-une régions avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière : en Languedoc-Roussillon (1380 cas pour 100 000 habitants), Limousin (1039), Nord-Pas-de-Calais (838), Aquitaine (804), Basse-Normandie (797), Bretagne (701), Poitou-Charentes (644), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (584), Lorraine (553), Rhône-Alpes (529), Haute-Normandie (524), Alsace (488), Auvergne (485), Centre (465), Midi-Pyrénées (460), Ile-de-France (457), Champagne-Ardenne (430), Corse (430), Picardie (425), Pays-de-la-Loire (333) et Bourgogne (313).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 28 ans (de 3 mois à 92 ans). Les hommes représentaient 49% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,2% de cas d'hospitalisation rapporté).

Semaine 201101 - Crises d'asthme - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de crises d'asthme vus en consultation de médecine générale a été estimée à 27 cas pour 100 000 habitants.
Sept foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Nord-Pas-de-Calais (296 cas pour 100 000 habitants), Limousin (72), Poitou-Charentes (48) et Bretagne (47), et modérée en Provence-Alpes-Côte-d'Azur (26), Rhône-Alpes (24) et Haute-Normandie (23).
Les données de surveillance et de prévision du niveau pollinique sont accessibles sur le site du réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA)

Semaine 201101 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 23 cas pour 100 000 habitants.
Six foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Bourgogne (105 cas pour 100 000 habitants), Haute-Normandie (102) et Languedoc-Roussillon (75), et modérée en Aquitaine (38), Poitou-Charentes (32) et Basse-Normandie (25).

Semaine 201052 - Syndromes grippaux - Confirmation de l'activité épidémique, en 2 semaines 433 000 consultations en médecine générale

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine
, la semaine dernière, l'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 438 cas pour 100 000 habitants (soit 275 000 nouveaux cas), au dessus du seuil épidémique (177 cas pour 100 000 habitants). Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques †, le niveau d'activité des syndromes grippaux devrait continuer d'augmenter la semaine prochaine.
Au niveau régional, treize régions de France métropolitaine avaient dépassé le seuil épidémique la semaine dernière. Les incidences les plus élevées ont été notées en : Nord-Pas-de-Calais (1142 cas pour 100 000 habitants), Basse-Normandie (600), Poitou-Charentes (579), Ile-de-France (574), Centre (469), Champagne-Ardenne (398), Bretagne (393), Rhône-Alpes (342), Pays-de-la-Loire (309), Franche-Comté (282), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (233), Languedoc-Roussillon (194) et Limousin (188).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 30 ans (4 mois à 92 ans ); les hommes représentaient 49% des cas.
Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (aucun cas d'hospitalisation rapporté).

Estimation de la part attribuable à la Grippe
Grâce à un modèle de régression périodique appliqué aux données historiques de surveillance, le réseau Sentinelles estime, pour chaque semaine, la part attribuable à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux. Ce nombre de consultations correspond à l'excès de consultations pour syndromes grippaux observé par rapport à ce qui serait attendu à cette période de l'année s'il n'y avait pas une épidémie de grippe, des syndromes grippaux pouvant être dus à d'autres virus (détail du calcul sur la page Méthodes du site Sentinelles : www.sentiweb.fr/?page=methodes).
Ainsi pour la semaine 52, le nombre de consultations attribuables à la grippe parmi les consultations pour syndromes grippaux est estimé à 208 500, [intervalle de prédiction à 90% : 163 000 ; 254 000]. En 2 semaines d'épidémie, le nombre de consultations pour grippe a été estimé à 301 500 [212 000 ; 391 000].
Cette estimation prend en compte les cas de grippe vus en médecine générale répondant à la définition du réseau Sentinelles. Elle ne prend pas en compte les cas de grippe ne répondant pas à cette définition ou non vus par les médecins généralistes.
† Viboud C, Boelle PY, Carrat F, Valleron AJ, Flahault A. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Pages

Publicité

Ailleurs sur le web