Carte des épidémies

Semaine 201406 - Diarrhée aiguë - Activité forte à modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhées aiguës vus en consultation de médecine générale a été estimé à 198 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [170 ; 226]) (soit 127 000 nouveaux cas), en diminution par rapport aux semaines précédentes et en dessous du seuil épidémique (260 cas pour 100 000 habitants) [1].
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite reposant sur les ventes de médicaments [2] (partenariat IMS-Health) confirme la diminution de l'activité. La semaine dernière aucune des quatre classes médicamenteuses surveillées n'avait atteint son seuil d'alerte, correspondant à un niveau non-épidémique.
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été notés en : Franche-Comté (402 cas pour 100 000 habitants), Basse-Normandie (394) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (346).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 25 ans (de 2 mois à 88 ans). Les hommes représentaient 47% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : aucune hospitalisation pour diarrhée aiguë n'a été rapportée la semaine dernière.
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques [3], le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait diminuer cette semaine.
[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.
[2] Pelat C, et al. A method for selecting and monitoring medication sales for surveillance of gastroenteritis. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2010 Oct;19(10):1009-18.
[3] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.

Semaine 201406 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 24 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [14 ; 34]).
Neuf foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Haute-Normandie (113 cas pour 100 000 habitants), Poitou-Charentes (74), Alsace (46) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (43), et modérée en Franche-Comté (30), Ile-de-France (29), Limousin (22), Centre (20) et Languedoc-Roussillon (20).

Semaine 201405 - Syndromes Grippaux - Activité forte en augmentation, première semaine de dépassement du seuil épidémique

Surveillance des syndromes grippaux
En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 187 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [160 ; 214]) (soit 119 780 nouveaux cas), au-dessus du seuil épidémique (171 cas pour 100 000 habitants) [1]. Il faudra attendre le dépassement du seuil une deuxième semaine consécutive pour confirmer l'arrivée de l'épidémie de grippe.
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Languedoc-Roussillon (409 cas pour 100 000 habitants), Limousin (262) et Provence-Alpes-Côte-d'Azur (258).
Concernant les cas rapportés, la semaine dernière, l'âge médian était de 29 ans (6 mois à 90 ans), les hommes représentaient 49% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité : aucune hospitalisation pour syndrome grippal rapportée la semaine dernière.
Selon le modèle de prévision reposant sur les données historiques [2] et sur les ventes de médicaments (partenariat IMS-Health) [3], le niveau d'activité des syndromes grippaux devrait continuer d'augmenter cette semaine et confirmer ainsi le démarrage de l'épidémie.
Estimation de la part attribuable à la Grippe
Parmi les consultations pour syndromes grippaux décrites ci-dessus, le nombre de consultations attribuables à la grippe est estimé à 56 000, [intervalle de prédiction à 90% : 10 000 ; 102 000].
[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.
[2] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006.
[3] Vergu E, et al. Medication sales and syndromic surveillance, France. Emerg Infect Dis. 2006. 12(3):416-21

Semaine 201405 - Diarrhée aiguë - Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 247 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [216 ; 278]) (soit 160 000 nouveaux cas), en augmentation par rapport aux semaines précédentes et juste en-dessous du seuil épidémique (268 cas pour 100 000 habitants) [1].
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite reposant sur les ventes de médicaments [2] (partenariat IMS-Health) confirme [l'augmentation de l'activité. La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte, correspondant à un niveau pré-épidémique.
Au niveau régional, les taux d'incidences les plus élevés ont été observés en : Provence-Alpes-Côte-d'Azur (411 cas pour 100 000 habitants), Nord-Pas-de-Calais (381) et Haute-Normandie (350).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 23 ans (de 5 mois à 93 ans). Les hommes représentaient 54% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,4% des cas rapportés ont été hospitalisés (IC 95% [0% ; 1,2%])).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques [3], le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter pour dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine.
[1] Costagliola D, et al. A routine tool for detection and assessment of epidemics of influenza-like syndromes in France. Am J Public Health. 1991;81(1):97-9.
[2] Pelat C, et al. A method for selecting and monitoring medication sales for surveillance of gastroenteritis. Pharmacoepidemiol Drug Saf. 2010 Oct;19(10):1009-18.
[3] Viboud C, et al. Prediction of the spread of influenza epidemics by the method of analogues. Am J Epidemiol. 2003 Nov 15;158(10):996-1006

Semaine 201405 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 22 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [13 ; 31])
Dix foyers régionaux ont été observés, d'activité forte en Haute-Normandie (69 cas pour 100 000 habitants), Aquitaine (68) et Nord-Pas-de-Calais (57), et modérée en Limousin (36), Languedoc-Roussillon (30), Champagne-Ardenne (29), Bourgogne (28), Ile-de-France (27), Lorraine (26) et Centre (22).

Semaine 201404 - Diarrhée aiguë - Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 261 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [228 ; 294]) (soit 167 500 nouveaux cas), en augmentation par rapport aux semaines précédentes et juste en dessous du seuil épidémique (274 cas pour 100 000 habitants).
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite repose sur les ventes de médicaments (partenariat IMS-Health). La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte, confirmant l'intensification des cas de gastroentérite en France métropolitaine.
Au niveau régional, les taux d'incidence les plus élevés ont été observés en : Lorraine (464 cas pour 100 000 habitants), Ile-de-France (390) et Bretagne (390).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 25 ans (de 5 mois à 94 ans). Les hommes représentaient 51% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,3% des cas rapportés ont été hospitalisés (IC 95% [0% ; 1%])).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter et dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine.

Semaine 201404 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 21 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [12 ; 30]).
Sept foyers d'activité régionale ont été observés, d'activité forte en Picardie (96 cas pour 100 000 habitants) et Haute-Normandie (46), et modérée en Nord-Pas-de-Calais (39), Basse-Normandie (24), Champagne-Ardenne (23), Ile-de-France (21) et Midi-Pyrénées (21).

Semaine 201404 - Syndromes Grippaux - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 135 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [112 ; 158]), en dessous du seuil épidémique (174 cas pour 100 000 habitants).

Semaine 201403 - Diarrhée aiguë - Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimé à 266 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [225 ; 307]), en augmentation par rapport aux semaines précédentes et juste en dessous du seuil épidémique (278 cas pour 100 000 habitants).
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite repose sur les ventes de médicaments (partenariat IMS-Health). La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte, confirmant l'intensification des cas de gastroentérite en France métropolitaine.
Au niveau régional, les taux d'incidences les plus élevés ont été notés en : Aquitaine (537 cas pour 100 000 habitants), Limousin (463) et Languedoc-Roussillon (364).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 27 ans (de 6 mois à 91 ans). Les hommes représentaient 49% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (pas de cas d'hospitalisation rapportée par les médecins Sentinelles).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter et dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine.

Semaine 201403 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimé à 20 cas pour 100 000 habitants (IC95% [10 ; 30]).
Huit foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Basse-Normandie (76 cas pour 100 000 habitants), Aquitaine (53), Provence-Alpes-Cote-d'Azur (52) et Nord-Pas-de-Calais (49), et modérée en Limousin (37), Haute-Normandie (33), Pays-de-la-Loire (22) et Auvergne (21).

Semaine 201403 - Syndromes Grippaux - Activité faible

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimé à 102 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [80 ; 124]), en dessous du seuil épidémique (176 cas pour 100 000 habitants).

Semaine 201402 - Diarrhée aiguë - Activité forte

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 274 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [237 ; 311]) (soit 176 000 nouveaux cas), en augmentation par rapport à le semaine précédente et  juste en dessous du seuil épidémique (280 cas pour 100 000 habitants).
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite repose sur les ventes de médicaments [1] (partenariat IMS-Health). La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte, confirmant l'intensification des cas de gastroentérite en France métropolitaine.
Au niveau régional, les incidences les plus élevées ont été notées en : Bretagne (499 cas pour 100 000 habitants), Alsace (444) et Limousin (412).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 28 ans (de 7 mois à 89 ans). Les hommes représentaient 53% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité (0,8% des cas rapportés ont été hospitalisés (IC 95% [0% ; 1,8%])).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter et dépasser le seuil épidémique la semaine prochaine.

Semaine 201402 - Varicelle - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de varicelle vus en consultation de médecine générale a été estimée à 24 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [13 ; 35]).
Sept foyers d'activité régionale ont été notés, forte en Picardie (158 cas pour 100 000 habitants), Alsace (109), Ile-de-France (56), Provence-Alpes-Côte-d'Azur (41) et Centre (40), et modérée en Limousin (26) et Nord-Pas-de-Calais (24).

Semaine 201402 - Syndromes Grippaux - Activité faible

En France métropolitaine, la semaine dernière, le taux d'incidence des cas de syndromes grippaux vus en consultation de médecine générale a été estimée à 79 cas pour 100 000 habitants, en dessous du seuil épidémique (178 cas pour 100 000 habitants) (IC 95% [60 ; 98]).

Semaine 201401 - Diarrhée aiguë - Activité modérée

En France métropolitaine, la semaine dernière, l'incidence des cas de diarrhée aiguë vus en consultation de médecine générale a été estimée à 233 cas pour 100 000 habitants (IC 95% [198 ; 268]) (soit 150 000 nouveaux cas), en dessous du seuil épidémique (280 cas pour 100 000 habitants).
Un second modèle de détection des épidémies de gastroentérite repose sur les ventes de médicaments (partenariat IMS-Health). La semaine dernière deux des quatre classes médicamenteuses surveillées avaient atteint leur seuil d'alerte, confirmant l'intensification des cas de gastroentérite en France métropolitaine, sans pour autant atteindre un niveau épidémique.
Au niveau régional, les incidences les plus élevées ont été notées en : Languedoc-Roussillon (466 cas pour 100 000 habitants), Centre (282) et Limousin (263).
Concernant les cas rapportés, l'âge médian des cas était de 30 ans (de 3 mois à 86 ans). Les hommes représentaient 41% des cas. Les tableaux cliniques rapportés par les médecins Sentinelles ne présentaient pas de signe particulier de gravité  (1% des cas rapportés ont été hospitalisés (IC 95% [0% ; 2,4%])).
Selon le modèle de prévision basé sur les données historiques, le niveau d'activité des diarrhées aiguës devrait continuer d'augmenter dans les semaines à venir.

Pages

Publicité

Ailleurs sur le web