Publicité
Publicité

Une étude chinoise a démontré qu'un antioxydant présent dans le thé vert pouvait stimuler la mémoire. Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont divisé des souris en deux groupes. Les premières ont absorbé quotidiennement de l'épigallocatéchine gallate ou "EGCG" (le fameux antioxydant). Les autres, rien du tout. Elles ont ensuite été soumises à des tests de mémorisation. Les souris du premier groupe se sont alors révélées beaucoup plus performantes ! Cette découverte participe positivement à la recherche sur les maladies dégénératives et les pertes de mémoire.

Publicité
Source : Etude du professeur Yun Bai de la Third Military Medical University de Chongqing publiée dans la revue Molecular Nutrition and Food Research.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité