Publicité
Publicité

© Fotolia Un cancer de l'estomac sur sept pourrait être causé par une trop forte consommation de sel, selon l'étude du Pr Eric Van Cutsem pour le World Cancer Research Fund (GB). Le sel agirait de manière corrosive sur l'estomac et abîmerait les muqueuses. "Etant donné que les premiers symptômes sont des plaintes assez imprécises, telles que des douleurs au ventre ou un manque d'appétit, le cancer n'est en général pas détecté à un stade précoce. Les chances de survie sont dès lors très minces" a commenté le Pr Van Cutsem, cité par le quotidien belge Lalibre.be . En se limitant à 6g par jour (la consommation moyenne en France est de 8,4/jour*), on pourrait éviter de nombreux cas de cancer de l'estomac.
Rappel : Outre le cancer de l'estomac, le sel augmente les risques de maladies cardio-vasculaires et de cancer du foie. Près de 75% de sel consommé vient des aliments (pain, charcuterie, fromages et plats préparés sont les plus riches) et un quart est rajouté par le consommateur à la cuisson où lors du repas (ce qu'il faut éviter !).
En France, 9000 nouveaux cas de cancer de l'estomac sont découverts chaque année. L'âge moyen de survenue est de 70 ans et il touche les hommes dans 6 cas sur 10.

Publicité
* Etude nutrinet, 2010.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité