Lactalis soupçonné d'avoir vendu du faux lait frais

Publicité
Publicité

© Fotolia D'après Le Canard Enchaîné , le fabricant laitier Lactalis aurait vendu des millions de litres de lait stérilisé en les faisant passer pour du lait frais pasteurisé, en Bretagne. La différence : un prix deux fois plus élevé ! Le lait aurait "subi un chauffage à 130°C pendant deux secondes", comme pour le lait UHT longue conservation. Le quotidien explique que "le pot aux roses a été découvert en juin 2010 lors d'un contrôle de la laiterie de l'Hermitage, en Ille-et-Vilaine, par les inspecteurs de la répression des fraudes" qui auraient fait un rapport. Le Parquet de Rennes n'aurait pas donné suite à leur enquête. Contacté par l'AFP, un expert du dossier resté anonyme a confirmé que l'affaire était bien réelle mais qu'elle ne relevait pas de la fraude puisqu'"il n'a jamais été étiqueté "lait frais"". Pour lui, il y a "un vide règlementaire" expliquant que le Parquet de Rennes n'ait pas donné de suite. "On n'a pas le droit de parler d'un lait "stérilisé" même quand il a été porté à 130°, s'il n'a pas été conditionné dans des conditions de parfaite stérilisation. [...] Il n'y a pas eu d'infraction. Ce qui est en cause, c'est le flou de l'appellation des laits à haute pasteurisation", a-t-il poursuivi. Affaire à suivre donc !

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité