Hypertension : il ne faut plus utiliser l’olmésartan selon Prescrire

Hypertension : il ne faut plus utiliser l’olmésartan selon Prescrire©Fotolia
Publicité

L’olmésartan, ce médicament nocif pour l’intestin prescrit en cas d’hypertension artérielle, vient à nouveau d’être épinglé par la revue médicale Prescrire

Publicité

L’olmésartan (commercialisé en France sous les nom d'Alteis®, Alteisduo®, Axeler®, Olmetec®, Colmetec®, Sevikar®), délivré en cas d’hypertension artérielle, continue à circuler sur le marché malgré les risques soulignés par l’Agence nationale des médicaments (ANSM) début 2015. Dans une publication du 1er février 2016, l a revue spécialisée Prescrire estime qu'il est "dans l'intérêt des patients de ne plus l'utiliser".

Elle rappelle une étude, menée en 2014, montrant que l’hospitalisation pour entéropathie à cause de l’olmésartan est dix fois supérieure que suite à la prise d'autres médicaments comme les Sartans ou les IEC (inhibiteurs de l'enzyme de conversion).
De plus, "d epuis mi-2012, un surcroît d'effets indésirables digestifs (entéropathies) parfois graves (se manifestant par des diarrhées, des douleurs abdominales parfois intenses, des pertes de poids, etc.) est particulièrement observé avec l'olmésartan, comparé aux autres sartans ou aux IEC".

Publicité

Des patients exposés "inutilement"

Publicité
L'ANSM avait voté dans un premier temps pour le retrait du marché de ce médicament aux effets secondaires indésirables. Aujourd’hui, ses propositions et celles de la Commission de la transparence (qui avait proposé un déremboursement lié aux risques du médicament), n’ont toujours pas été suivies : "Le nombre de prescriptions n'a en effet pas diminué malgré l'alerte relayée par Prescrire en 2013 et celle de l'ANSM mi-2014, et des cas d'entéropathies sont toujours décrits", mentionne la revue spécialisée. "Il est urgent que les autorités de santé retirent les autorisations de mise sur le marché de tous les médicaments à base d'olmésartan pour éviter d'exposer inutilement les patients."

Vidéo. La tension artérielle

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité