Enceinte de jumeaux : plus de risques d'épisiotomie ?

Publicité

Particulièrement redoutée des femmes enceintes, l'épisiotomie est pourtant un acte médical relativement fréquent, notamment au cours d'un premier accouchement. Parfaitement maîtrisée par les obstétriciens, elle s'impose dans certaines situations pour faciliter le passage du bébé, comme dans le cadre d'une grossesse multiple.

Publicité

© Istock

L'épisiotomie, dans quels cas ?

Certaines situations obstétricales nécessitent une incision du périnée, c'est-à-dire du muscle qui se situe entre le vagin et le rectum. C'est le cas notamment de la plupart des grossesses gémellaires dont l'accouchement soumet le périnée doublement à rude épreuve. Bien entendu, les grossesses multiples présentent un risque d'autant plus accru. Mais d'autres cas peuvent constituer des facteurs de risques : la prématurité, l'accouchement avec forceps, la macrosomie, un vagin étroit…

Publicité
Les autres risques de la grossesse multiple

La prématurité constitue le risque n°1 des grossesses multiples. Même si les accouchements prématurés ne sont pas systématiques, ils sont néanmoins fréquents. Contrairement aux idées reçues, le recours à la césarienne n'est pas inévitable lorsqu'on attend des jumeaux. Parmi les autres complications possibles pendant une grossesse multiple figurent la prééclamspie, qui se caractérise par les symptômes d'une hypertension associés à la présence d’albumine dans les urines, ou encore le syndrome du transfuseur transfusé qui survient lorsque l’un des jumeaux partage le sang de l’autre.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité