Accouchement eutocique ou dystocique : la différence

L'accouchement peut se faire de plusieurs manières et peut avoir lieu avant la date du terme ou après l'avoir dépassée. On distingue l'accouchement normal ou eutocique de l'accouchement dystocique, qui peut revêtir plusieurs formes.

Publicité
Publicité

6108655-inline-500x333.jpg© Istock

Qu'est-ce qu'un accouchement eutocique ?

L'accouchement eutocique correspond à un accouchement normal, c'est-à-dire à la date présumée du terme, entre 39 semaines d'aménorrhée et 41 semaines et demie d'aménorrhée. L'accouchement est également dit eutocique lorsqu'il se déroule par voie basse et que le bébé s'est mis en place, la tête en bas, quelques semaines avant l'accouchement. Des contractions apparaissent à la date du terme, de plus en plus rapprochées et douloureuses, puis la poche des eaux se rompt spontanément et l'accouchement a lieu en quelques heures. C'est le cas le plus fréquent, et le bébé et la maman vont bien !

Publicité

Qu'est-ce qu'un accouchement dystocique ?

Publicité

Lorsqu'un accouchement ne se déroule pas de manière normale, il est dit dystocique. Il peut s'agir d'un accouchement prématuré avant terme ou post-terme, avec un déclenchement. Il peut également s'agir d'un accouchement par le siège, plus difficile que par la tête. Les accouchements dystociques nécessitent parfois l'utilisation de ventouses pour aider le bébé à sortir. Parfois, il est nécessaire de recourir à une césarienne en raison de complications pour le bébé ou pour la maman. Celle-ci peut être soit anticipée et programmée à l'avance, soit faite en urgence s'il existe un risque vital pour l'enfant.

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité