Votre position pour dormir peut accentuer un risque d'Alzheimer

Publicité

Selon une étude américaine, la position que l'on adopte pour dormir peut favoriser l'élimination des toxines du cerveau responsables de la maladie d'Alzheimer. Découvrez si c'est la votre.

Publicité

© FotoliaVous avez l'habitude de dormir sur le ventre ou sur le dos ? Mauvaise nouvelle ! Selon une étude des chercheurs de l'université Stony Brooke (Etats-Unis) mieux vaut passer la nuit sur le côté. Cette position serait plus avantageuse pour favoriser l'élimination des toxines qui s'accumulent dans le cerveau le jour et qui seraient susceptibles de causer des maladies neurologiques comme Alzheimer ou Parkinson...

Le système de nettoyage du cerveau plus efficace

Publicité
Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont observé les cerveaux de rats endormis sur le dos, sur le ventre et sur le côté grâce à des radios IRM. Résultat ? Les radios ont montré que le système "glymphatique" chargé de nettoyer le cerveau lorsque le corps est au repos est plus efficace lorsque le sujet dort sur le côté. Selon les chercheurs, "la qualité de sommeil et la position adoptée pour dormir devraient être de nouveaux paramètres à prendre en compte pour déceler des risques de troubles cérébraux".

Vidéo. La maladie d'Alzheimer en images

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité