Votre peau est le reflet de votre état psychologique

Publicité

Lors d'une intervention pour la revue American Psychological Association, Rick Fried, dermatologue américain, a montré l'importance de traiter les troubles émotionnels pour venir à bout de certaines maladies de peau et vice versa.

Publicité

"Le lien entre esprit et corps est évident. Comment expliquer autrement le fait que les vaisseaux sanguins s'ouvrent au point de faire rougir nos joues lorsqu'on se sent honteux ?" Depuis 2013, Rick Fried, psychologue devenu dermatologue, mène un grand nombre d'études sur la "psychodermatologie". Au cours d'une conférence pour l'American Psychological Association, il a tenté de convaincre ses collègues encore sceptiques du lien réciproque entre problèmes psychologiques et troubles dermatologiques. Il souligne comme exemple le fait que l'acné ou l'eczema puisse entraîner un malade dans la dépression.

Pouvoir contrôler ses réactions face à un trouble émotionnel

Publicité
Publicité
"J'ai déjà vu un patient vouloir se suicider juste pour quelques boutons sur le visage", raconte le spécialiste Rick Fried. Acné, psoriasis, eczema... "La solution c'est de donner aux patients un moyen de contrôler leur réaction face à leurs troubles émotionnels." Pour cela, il conseille de pratiquer des thérapies comportementales et cognitives ou des activités comme l'hypnose, la relaxation ou la méditation, "histoire de ne pas avoir envie de se tuer à chaque fois qu'une plaque d'eczema surgit".
t".

Vidéo. Comment traite-t-on le psoriasis ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité