Vos chaussures sont-elles nuisibles ?

Publicité

Cors aux pieds, arthrose, problème de dos... de nombreux problèmes de santé peuvent être liés à nos chaussures. Un rapport de l’Académie de médecine épingle leurs formes trop étroites. 

Publicité

Un pied bien chaussé dépend de deux critères principaux : la longueur et la largeur . Selon un rapport de l’Académie de médecine, le deuxième critère est très souvent délaissé.

En France, si la longueur et les bouts pointus sont pointés du doigt, la largeur est bien souvent laissée pour compte : "La quasi-totalité de la population porte des chaussures industrielles, standardisées, avec une seule largeur disponible par pointure", constate l’auteur du rapport, le Dr Alain Goldcher, médecin du sport diplômé en podologie, selon le site spécialisé Pourquoi Docteur .

Publicité
Vers l’obligation de l’affichage de la pointure réelle : longueur et largeur ?

S’agissant des tongs, par exemple, le rapport épingle leur forme souvent moins large que le pied. Alain Goldcher propose donc que l’affichage de la pointure réelle du pied : la longueur mais aussi la largeur, soit obligatoire . "Que chacun connaisse sa pointure réelle et que les fabricants aient l’honnêteté de marquer cette pointure réelle sur leurs produits, cela suffirait à éviter la plupart des douleurs des pieds", selon le spécialiste.
"Les chaussures trop étroites peuvent en effet provoquer la formation de griffes d’orteils, ce qui va conduire à la formation de cors (oeils de perdrix)" selon le podologue Anthony Carreira, interrogé précédemment par Medisite .

"Une paire de chaussures trop petite quant à elle peut provoquer des traumatismes aux ongles qui butent au bout du soulier et finissent par former des hématomes", avait-il souligné. La surcharge sur l’avant du pied peut également favoriser le développement de pathologies comme le syndrome de Morton et l’hallux valgus.

Vidéo. L'hallux valgus en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité