Régime : pourquoi on ne maigrit pas tout de suite

Régime : pourquoi on ne maigrit pas tout de suite©Fotolia

Lorsqu’on passe d’un régime riche en graisses saturées à un régime riche en aliments végétaux, les bénéfices ne sont pas forcément immédiats. 

Publicité
Publicité

L’alimentation occidentale à l’américaine : faible en fruits, en légumes, fruits de mer, volailles, grains entiers... et riche en viande rouge, glucides, graisses saturées, sucre et aliments transformés, facteur clé de l’obésité, peut aussi augmenter le risque de maladies cardiaques et de cancers. On peut s’en défaire en adoptant de nouvelles habitudes alimentaires végétales (fruits, légumes, volailles...). Mais patience , selon une étude de l’université de Washington, lorsqu’on passe de l’un à l’autre, les bénéfices ne se voient pas immédiatement .

Publicité

La faute au microbiote intestinal qui a besoin de temps

Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont analysé les selles d’individus suivant l’un et l’autre régime. Résultat : sans surprise, ils ont trouvé une plus grande diversité de bonnes bactéries dans la matière fécale des régimes végétales que dans les régimes occidentaux.

En revanche, lorsqu’ils ont testé le régime végétal et pauvre en calories sur des souris porteuses d'un microbiote* peu diversifié propre à l’alimentation occidentale, les résultats n’ont pas été les mêmes. Encore conditionnés par le régime calorique, les souris ont montré une plus faible réponse au régime végétal . Les effets sur la santé d'un tel régime n'ont donc pas été immédiats ! Il est nécessaire d’attendre que le microbiote se diversifie peu à peu pour pouvoir constater tous les bénéfices d'une alimentation saine.

*ensemble de micro-organismes (bactérie, virus, levure, champignons) vivant dans un environnement spécifique.

Vidéo. L'accident vasculaire cérébral en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité
Publicité