Voici le lieu public où il y a le plus d'arrêts cardiaques

Publicité

Les services d'urgences parisiens et le Centre d'Expertise Mort Subite ont mené une étude afin de connaître le lieu public où le nombre d'arrêts cardiaques survient le plus. Verdict.

Publicité

© FotoliaPlus un lieu est fréquenté plus le nombre d'arrêts cardiaques augmente. Voilà pourquoi les gares parisiennes sont les endroits les plus à risque. Une constation effectuée lors d'une étude menée par les chercheurs du Centre d'expertise Mort subite et les sapeurs-pompiers de Paris. Pour cela, ils ont recensé tous les arrêts cardiaques survenus sur la voie publique entre 2000 et 2010.

20% des accidents survenus dans les gares

Publicité
Monuments, magasins, transports... Les 1255 accidents cardiaques qui ont été enregistrés ont ensuite été classés en fonction de l'endroit où ils sont survenus. Résultat ? Environ 20% des arrêts cardiaques auraient eu lieu dans l'une des cinq principales gares de Paris. Aucune cause n'a été officiellement identifiée. Pour les chercheurs le stress causé par les transports pourrait être mis en cause. Selon Eloi Marijon, chercheur de l'Inserm, "il faudrait donc renforcer la présence des défribrillateurs dans ces lieux plutôt que de chercher à l'homogénéiser dans les quartiers de la capitale".

Source : Population Movement and Sudden Cardiac Arrest Location, NCBI, 11 mars 2015.

Vidéo. L'infarctus du myocarde en images

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité