Voici de quoi vous pouvez mourir en fonction de votre âge

Publicité

Un chercheur a réussi à expliquer simplement grâce à un graphique interactif comment la cause du décès varie selon le sexe et la race, sur la base de données de mortalité recueillies dans des centres médicaux.

Publicité

Selon les pays, l'âge et le sexe, les causes de décès ne sont pas forcément les mêmes. Un chercheur américain prénommé Nathan Yau a eu l'idée de créer un tableau interactif regroupant toutes les statistiques liées à ces données. Son site internet du nom de Flowing permet d'obtenir des estimations précises sur le nombre de personnes qui meurent en raison de chacune des causes recensées. Pour ce faire, le chercheur a récolté les données médicales des Centres de Controle des Maladies (CDC) entre 2005 et 2014.

Petit bémol : les chiffres officiels concernent seulement les Américains mais donnent quand même un ordre d'idées sur la prévalence. Infections, cancers, troubles sanguins, cardiaques, du système respiratoire, maladies congénitales... les causes de mortalité, réparties en 20 catégories, sont répertoriées sur le graphique. Pour le lire il suffit de choisir le tronçon coloré qui représente la maladie. Il change de taille en fonction de la courbe de l'âge représentée sur l'axe des abscisses et de la catégorie choisie (femme, homme, race).

Publicité
Quelle maladie pour quel sexe et âge ?

Il est ainsi possible de voir le pourcentage de personnes mourant de telle ou telle pathologie précise et à un âge défini. "Comme on pouvait s'y attendre, certaines causes de décès sont plus fréquentes que d'autres. Environ un tiers des personnes meurent de maladies du système respiratoire (comme la grippe), mais moins de 3 % meurent de maladies infectieuses ou parasitaires (comme la tuberculose)", explique le chercheur. "Par exemple, parmi les femmes qui sont mortes à 60 ans, 40 % d'entre elles sont mortes d'un cancer

Publicité
Le site permet de mettre en valeur les tendances globales selon les sexes. Les femmes décèdent deux fois moins en raison de causes externes comme la drogue ou des accidents (5%) que les hommes (10%). Ces dernières sont également légèrement moins touchées par le cancer (25% contre 22%). Mais elles sont en revanche touchée plus jeune par des cancers typiquement féminins, quand arrive la cinquantaine. A la soixantaine, la prépondérance la plus haute est celle aux maladies cardiovasculaires, puis aux trouble du système nerveux à partir de 80 ans.
ans.

Vidéo. Le cancer de la prostate

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité