Ce qui se cache dans le cerveau des personnes intelligentes

Publicité

Des scientifiques ont analysé les cerveaux de 461 personnes, et en ont déduit les "critères" qui se cachent derrière l’intelligence. Explications.

Publicité

© FotoliaSelon une étude scientifique, les individus particulièrement doués ont un cerveau organisé différemment de celui des personnes aux capacités intellectuelles et sociales inférieures. Menée sur des analyses cérébrales de 461 volontaires et publiée dans la revue Nature Neurosciences, l’étude a permis de mettre en évidence un plan de connexions neuronales (ou connectome) lié à des aspects positifs tels que le fait d’avoir une bonne mémoire et un bon vocabulaire, d’être satisfait de sa vie et d’être instruit chez les plus intelligents.

Un modèle de connectivité forte comprenant des pics symétriques sur les deux côtés du cerveau et dans cinq régions spécifiques a été considéré comme "positif" et donc potentiellement pourvu d’intelligence (vocabulaire, mémoire, revenus, années d’études).

Publicité
A l’inverse, les personnes possédant un connectome complètement opposé était de nature plus négatives, ayant des caractéristiques telles que la colère, la propension à transgresser les règles, et à un sommeil de faible qualité.

Un plan de connexions neuronales propre à chaque individu

Concrètement, les scientifiques ont mis au point ce connectome en passant au scanner les cerveaux de 461 volontaires. Ils ont ensuite créé une carte approximative des réseaux neuronaux, qui montre la façon dont communiquent ensemble les 200 régions du cerveau humain.
Pour les auteurs, ces modèles retraçant les connexions neuronales pourraient déterminer si nous sommes plus susceptibles de vivre une vie heureuse ou plutôt triste, en fonction du connectome de notre cerve

Publicité
"Nous espérons qu’en observant les données d’imagerie du cerveau, nous serons capables de mettre en lien les connexions cérébrales et certaines caractéristiques", explique le Professeur Stephen Smith, auteur principal de l’étude, cité par le DailyMail. Ces travaux pourraient aussi permettre de découvrir les exercices qu’il faut faire pour augmenter sa connectivité neuronale, et donc son intellect.
llect.

Vidéo. Dans les méandres du cerveau



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité