Voici ce que vous risquez d’avoir chez vous si le chauffage est trop fort

Publicité

Selon une étude menée par un expert britannique, un intérieur surchauffé favorise la prolifération de parasites, et notamment de puces. Et plus la température est élevée, plus les insectes vont se développer et se reproduire rapidement.

Publicité

© FotoliaSi votre intérieur affiche 21 à 25°C en automne et en hiver, sachez que cela ne profite pas qu’à vous. Selon Ian Weight, un parasitologue de l’European Scientific Counsel Companion Animal Parasites (ESCCAP), plus une maison est chauffée, plus elle favorise la prolifération de parasites, et notamment de puces.
Or, un tiers des propriétaires d’animaux de compagnies ne sauraient pas que le fait d’augmenter la température de leur intérieur crée un environnement favorable pour les puces.

"Tant que le taux d’humidité dépasse les 75% et que la température n’excède pas 30°C, plus il fait chaud, plus les puces prolifèrent", alarme ainsi Ian Weight, cité par le DailyMail. "Les puces peuvent achever leur cycle de vie en moins de trois semaines à 29°C. Donc plus la maison est chauffée, plus vite elles se reproduiront."

Publicité
Cette déclaration survient alors qu’un sondage révèle qu’un tiers des propriétaires d’animaux de compagnie augmentent le chauffage en automne et en hiver jusqu’à atteindre 21 à 25°C, entraînant des conditions optimales pour la prolifération des puces. Et seul un propriétaire d’animal domestique sur 10 a remarqué la présence de puces durant cette période
Publicité
Parce qu’ils sont vecteurs de puces, les animaux traités sont la solution la plus efficace pour se débarrasser des puces qui envahissent nos intérieurs. Des traitements anti-puces et anti-tiques sont à appliquer régulièrement.
nt.

Le sondage a été commandé par l’entreprise Bayer Animal Health.

Vidéo. Vie pratique : nettoyage à sec des tapis et moquettes



Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité