Vitamines : mise en garde sur un risque de métastases

Des chercheurs suédois alertent sur le risque doublé de prolifération de tumeurs malignes de la peau associé à une supplémentation en vitamines.

Publicité
Publicité

Coup de fatigue, rhume, froid... Nombreux sont ceux qui prennent des vitamines à l'arrivée de l'automne, mais attention à ne pas en abuser. Selon une étude britannique, un antioxydant appelé "N-acetylcysteine" souvent utilisé dans les suppléments de vitamines doublerait le risque de développement d'un cancer de la peau déjà présent sur le corps.

Les patients atteints de cancers doivent être vigilants

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont donné l'antioxydant en question dilué dans de l'eau à des souris de laboratoire atteintes d'un mélanome malin de la peau. Résultat ? Les scientifiques rapportent que deux fois plus de cellules cancéreuses se sont répandues dans les ganglions lymphatiques par rapport aux souris qui n'ont pas ingéré le composant.

Les chercher appellent les personnes atteintes de cancer à être extrêmement vigilantes sur la consommation de vitamines et demander l'avis de leur médecin si nécessaire

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité