Vincent Lambert : le Conseil d'Etat se prononce contre son maintien en vie

Publicité

Le cas de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif chronique depuis 6 ans, était ré-éxaminé ce matin par le Conseil d'Etat. Le rapporteur public estime que l'arrêt du maintien en vie est  justifié.

Publicité

L'affaire Vincent Lambert arrive peut-être à sa fin. Depuis 6 ans, cet homme tétraplégique en état végétatif est maintenu en vie selon la volonté de ses parents catholiques traditionnalistes. Mais aujourd'hui, après une ultime ré-éxamination de son cas, le rapporteur public du Conseil d'Etat préconise de ne plus le maintenir en vie. "Vincent Lambert est dans un état végétatif. Il ne s'agit pas du 'locked-in syndrome'. Il n'y a pas de communication possible, pas d'espoir de rétablissement", a-t-il déclaré. Avant de rappeler que les experts qui l'ont examiné neuf fois avaient conclu à une perte neuronale définitive.

Rappel des faits :

Publicité
- En 2006, Vincent Lambert est victime d'un accident de la route. Une bataille familiale s'engage entre ses parents qui veulent le maintenir en vie et de l'autre côté sa femme Rachel, son neveu François et le corps médical qui défendent l'arrêt des soins, en raison des lésions irréversibles que présente Vincent.

- Quelques mois plus tard, le CHU de Reims, où est hospitalisé Vincent Lambert, a décidé d'arrêter de l'alimenter et de l'hydrater artificiellement.

- Les parents de Vincent Lambert saisissent alors le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne qui se prononce pour le maintien en vie du patient.

- L'équipe médicale du CHU de Reims, ainsi que l'épouse de Vincent Lambert et son neveu redemandent l'arrêt des soins. Pour eux, le cas de Vincent est incurable et ce serait sa volonté que d'arrêter ce combat. Ils saisissent le Conseil d'Etat pour qu'il annule le jugement du tribunal administratif.

- En février 2014, le Conseil a ordonné une nouvelle expertise médicale. Il rend ce matin ses conclusions.

Publicité

Lire aussi :

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité