Pour garder vos muscles, mangez 1 pomme par jour !

Publicité

Une molécule présente dans la peau des pommes préviendrait la perte musculaire. Telle est la conclusion d’une nouvelle étude scientifique.

Publicité

© FotoliaOn connaît bien l’expression anglaise "une pomme par jour éloigne le médecin". Selon une étude scientifique parue dans le Journal of biological chemistry, ce fruit pourrait également lutter contre le vieillissement en prévenant la perte musculaire. Une molécule contenue dans sa peau serait capable de rendre jeunes et vaillants les muscles d’une personne âgée, après deux mois de traitement seulement. C’est ce qu’ont constaté des chercheurs de l’Université de l’Iowa (Etats-Unis), après des études menées sur des souris de laboratoire et sur des modèles moléculaires.

Une masse musculaire augmentée de 10%

Publicité
La perte musculaire est due à une protéine nommée ATF4, qui prive les muscles des protéines dont ils ont besoin. En conséquence, ils deviennent plus faibles, atrophiés et tendent à diminuer. Or, deux composés naturels présents dans la peau des pommes (l’acide ursolique) et dans les tomates vertes (la tomatidine) semblent pouvoir changer cette donne en diminuant l’activité de l’ATF4. Chez les souris, l’ajout d’acide ursolique et de tomatidine au régime alimentaire a permis de diminuer la faiblesse musculaire et d’augmenter la masse musculaire de 10% en à peine deux mois
Publicité
"Beaucoup d’entre nous savent, par expérience, que la faiblesse et l’atrophie musculaire sont deux grands problèmes liés au vieillissement, souligne le Dr Christopher Adams, co-auteur de l’étude, interrogé par le journal britannique The DailyMail. Ces problèmes ont un impact majeur sur notre santé et notre qualité de vie." Les chercheurs espèrent désormais que cette découverte aboutira au développement de nouvelles thérapies, pour aider les personnes âgées à rester actives plus longtemps.
mps.

Vidéo. L'alimentation peut-elle freiner le vieillissement ?



Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité