Vieillissement : ce fruit pourrait tout changer !

Publicité

Une étude publiée dans la revue Nature Medicine montre que la grenade contient un ingrédient "miracle" qui permettrait de rester jeune en préservant les muscles et ainsi de vivre plus longtemps en meilleure forme. Le nouvel elixir de jouvence peut-être ?

Publicité

© IstockUne astuce naturelle pour freiner le vieillissement ? Cherchez peut-être du côté de la grenade. D'après les conclusions de nouvelles recherches menées sur des vers et des souris, ce fruit contiendrait un ingrédient magique qui permettrait de garder des muscles jeunes, réduire le nombre de chutes chez les personnes âgées et vivre plus longtemps en bonne santé. La grenade aurait en fait la capacité de préserver les mitochondries, des sortes de batteries minuscules qui alimentent nos cellules. Normalement, elles deviennent moins efficaces voire parfois toxiques avec le temps.

Un fruit qui recycle les batteries du corps

Publicité
Selon les scientifiques, des substances disponibles dans la grenade se transformeraient en un composé appelé "urolithin A" qui aiderait le corps à recycler ses batteries, recharger les cellules et freiner ainsi le vieillissement. Dans leurs analyses, les vers qui ont reçu l'urolithin A ont vécu 50% plus longtemps et des souris âgées ont vu leur capacité d'exercice améliorée de 42% après seulement 6 semaines de traitement. Les essais sur les hommes sont en cours mais les chercheurs ont bon espoir d'obtenir des résultats similaires.

Noix, framboises et mûres seraient aussi anti-âge

Une précision tout de même à avoir : les quantités d'urolithin restent faibles dans la consommation standard de grenade. Des chercheurs de Lausanne en Suisse ont ainsi fondé une entreprise produisant des capsules de concentrés d'urolithin. C'est eux qui réalisent actuellement des essais sur 30 personnes prenant une capsule par jour. "C'est une susbtance tout à fait naturel et son effet est puissant" a commenté le chercheur Patrick Aebischer. Outre la grenade, on peut trouver l'ingrédient miracle dans les noix, les framboises et les mûres mais en quantités plus faibles.

Les résultats de la recherche ont été publiés dans la revue Nature Medicine Journal .

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité