Vidéo : Sophie Davant parle de la ménopause sans tabou

Publicité

Rides, perte de désir, kilos... Invitée de l'émission Sept à Huit sur TF1 l'animatrice Sophie Davant se confie en tout franchise sur la ménopause et la vie sexuelle des femmes après 50 ans.

Publicité

Décès des parents, enfants, divorce… Pour Sophie Davant "grandir et vieillir c’est faire le deuil de beaucoup de choses". Dimanche 12 juillet dernier, l’émission Sept à Huit sur TF1 consacrait un portrait à l’animatrice de Toute une histoire sur France 2 qui s’est confiée avec franchise sur toutes les phases de sa vie, même la ménopause. "Ce n’est pas inéluctable de prendre des kilos ou de ne plus éprouver de désir", explique-t-elle devant les caméras.

Publicité
L’ancienne présentatrice météo avoue ne pas comprendre pourquoi le sujet est tabou "puisqu’il concerne tout le monde". Pour elle, le schéma est souvent classique,"on est au bout d’une histoire d’amour et le désir s’émousse", c’est comme ça qu’une femme n'a plus envie de prendre soin d'elle. Pourtant le scénario n’est pas inévitable pour Sophie Davant, dans son dernier livre Ce que j’ai appris de moi, Le journal d’une quinqua , elle prône l’épanouissement et la vie amoureuse des femmes après 50 ans et même la chirurgie esthétique. "Regardez autour de vous il y a encore pleins de cinquantenaires belles et désirables".

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité