Vidéo. Le témoignage bouleversant d'un patient atteint de la maladie de Charcot

Anthony Carbajal, un jeune Américain qui participe au "Ice Bucket Challenge" en faveur de la maladie de Charcot, parle des ravages de sa maladie. 

Publicité
Publicité

"Ma grand-mère l'a eu, ma mère l'a eu et j'ai été diagnostiqué il y a cinq cinq mois." Les larmes aux yeux, Anthony Carbajal parle la maladie de Charcot. Quelques secondes avant, il riait en relevant le défi du "Ice Bucket challenge" vêtu d'un bikini rose. Le But ? Soit on accepte de se renverser un seau d'eau glacée sur le visage, soit on fait un don pour l'association "ALS" en faveur de la maladie de Charcot.

"Personne ne veut voir une personne dépressive à qui il reste 2 ans à vivre"

Publicité
Alors qu'il pose l'aide respiratoire sur le visage de sa mère, Anthony évoque le tabou autour de cette pathologie : "Personne ne parle de cette maladie. C'est trop dur." Et de poursuivre : "Personne ne veut voir une personne dépressive à qui il reste deux ans à vivre." Pour lui, le fait que les gens s'énervent à cause des vidéos du "Ice Bucket Challenge" qui envahissent la toile, est une victoire. "Cela veut dire que le monde commence à entendre parler de la maladie."

"Bientôt je ne pourrais plus marcher"

La maladie de Charcot est une maladie neurologique qui paralyse progressivement l'ensemble des muscles. Il n'existe à ce jour aucun traitement. "Bientôt je ne pourrais plus marcher. Parler. Je ne pourrais plus respirer par moi-même", explique Anthony avec émotion. Grâce au "Ice Bucket Challenge" l'association ALS a déjà récolté environ 42 millions de dollars pour financer les recherches.

Voir la vidéo du témoignage d'Anthony Carbajal :

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité