Vidéo : En un an cette femme est morte 36 fois

Publicité

A 21 ans, Sara Brautigam a déjà été déclarée cliniquement morte 36 fois. Atteinte d'un syndrome rare, elle a décidé de faire filmer sa réanimation en plein arrêt cardiaque. Images. 

Publicité

Convulsions, souffle haletant, coeur qui s'emballe... La vidéo est impressionnante, mais pour Sara Brautigam, les attaques cardiaques sont presque devenues une routine. Atteinte d'un syndrome rare appelé "tachycardie orthtostatique posturale", cette britannique de 21 ans, en est à son 36ème arrêt cardiaque au cours de l'année. Sa maladie entraîne des palpitations causant une chute de la pression artérielle. Pendant un moment, le sang n'alimente plus le coeur qui cesse de battre. Pour les médecins, c'est un état de mort clinique.

"Faire un massage cardiaque ne sert à rien"

Publicité
"Si personne ne procède à un massage cardiaque c'est parce que cela ne servirait à rien", commente Sara Brautigam au journal britannique Telegraph . A chaque crise, tout le sang retombe dans ses jambes. La jeune fille explique que le seul moyen de la ramener à la vie c'est de lui infliger une douleur qui va choquer son corps et faire remonter le sang vers le coeur.

Si la jeune fille a accepté d'enregistrer cette vidéo, c'est parce qu'elle espère pouvoir trouver d'autres personnes dans on cas. A ce jour elle a déjà rencontré des personnes atteintes du syndrome, mais aucune n'a connu d'arrêts cardiaques de ce type.

Vidéo. La réanimation de Sara Brautigam

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité