Vers un vaccin universel contre la grippe

Publicité

Des chercheurs britanniques se sont inspirés des personnes n'attrapant jamais la forme sévère de la grippe afin de pouvoir mettre au point un vaccin commun à toutes les sortes de virus grippaux.

Publicité

vaccin_petite© Fotolia

Les prémices d'une grande avancée en médecine...
Les scientifiques de l'Imperial College de Londres ont étudié les échantillons sanguins d'environ 350 personnes, prélevés en 2009 au moment où circulait le virus H1N1. Pendant les deux saisons grippales qui ont suivi, ils ont régulièrement pris connaissance de leur état de santé.
Selon leurs résultats publiés dans la revue Nature Medicine , les patients les moins malades ont été ceux qui, au début de la pandémie, avaient dans leur organisme la concentration de lymphocytes CD8 T cytotoxiques, un type de cellules immunitaires spécialisées dans la destruction des cellules infectées par les virus. Contrairement aux anticorps, elles ciblent le coeur du virus qui ne change pas, comme l'explique le Pr Ajit Lavalni, chercheur principal. "Nos résultats suggèrent qu'en faisant produire à l'organisme davantage de ce type spécifique de cellules T CD8, on peut protéger les gens de la forme symptomatique de la grippe. C'est la feuille de route pour développer un vaccin universel contre la maladie." Il rappelle que la médecine sait déjà comment stimuler la production de ces cellules dans l'organisme.
Il y a donc un bon espoir que ce nouveau vaccin voit le jour. Mais son élaboration et ses tests pourraient prendre un certain nombre d'années...

Publicité

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité