Vélo : des pistes cyclables dangereuses pour vos poumons

Publicité

Une étude de la Harvard School of Public Health démontre qu'un cycliste pédalant au même niveau que les voitures augmente de plus de 30% son exposition aux polluants de l'air.

Publicité

Faire du vélo c'est bon pour le corps. Oui, mais à condition de ne pas pédaler n'importe où. Si de plus en plus de villes développent les pistes cyclables pour faciliter et sécuriser la circulation des cyclistes, il n'est pas forcément bon d'y rouler. Des chercheurs de Boston ont mesuré la pollution associée à 5 itinéraires cyclables de ville, comprenant des bandes cyclables directement adjacentes à la route, des pistes séparées de la route et des voies de circulation partagées par les bus et les vélos. Ils ont particulièrement quantifié les niveaux de particules de noir de carbone (émises par les pots d'échappement) et de dioxyde d’azote (issu de la combustion) émis sur les cinq intinéraires. Ces deux éléments étant reconnus comme toxiques pour les poumons et le système cardiovasculaire.

Pédaler loin des voitures !

Publicité
Les résultats montrent que les concentrations en polluants sont 30% plus élevées sur les bandes cyclables situées au même niveau que la route. Pédaler à distance des voitures est donc fortement recommandé. Les chercheurs ont aussi constaté que la qualité de l’air est encore plus mauvaise aux intersections où les voitures s’arrêtent et redémarrent.

Lire aussi

Source : The Boston Globe. Cyclists, don your gas masks. By Kevin Hartnett.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité