Valérie Trierweiler hospitalisée après un choc émotionnel : de quoi s'agit-il ?

Publicité

Après les révélations du magazine Closer concernant la supposée relation de François Hollande et Julie Gayet, la compagne du Président, Valérie Trierweiler, a été hospitalisée. En cause, un choc émotionnel. De quoi s'agit-il ? Quelles conséquences pour l'avenir ? Medisite a interrogé un médecin psychologue.

Publicité

Deux jours après être apparue souriante aux côtés de François Hollande pour partager la galette, Valérie Trierweiler aurait appris de la bouche même de son compagnon que celui-ci entretiendrait une relation avec l'actrice Julie Gayet. Le lendemain, le magazine Closer publiait les photos de cette relation secrète. "Eprouvée" par ces révélations,Valérie Trierweiler a été admise dans un hôpital parisien vendredi matin afin de "prendre du repos et subir quelques examens", a annoncé son cabinet à l'Elysée.

Le choc émotionnel, qu'est-ce que c'est ?

Publicité
"Si je devais définir le choc émotionnel, je dirais qu'il s'agit d'une chose (maladie, décès d'un proche, abandon, trahison...) qui fait irruption dans la vie d'une personne de façon totalement inattendue", explique le Dr Aurélia Mestre, psychologue spécialiste du couple, à Medisite. Dans le cas de la journaliste de Paris Match , le sentiment de honte ou d'humiliation provoquée par la révélation publique de cette affaire, n'a fait qu'accroître le choc ressenti. Lors d'un choc émotionnel, " le patient n'a pas le temps de se préparer à l'évènement, il ne peut réellement analyser et réagir vis-à-vis de ses propres émotions . Voilà pourquoi cela devient somatique. La fatigue et la tension sont alors les premiers symptômes dépressifs. Mais cela peut aller plus loin et être à l'origine de maladie d'un organe."

Quelles conséquences sur l'avenir ?

Hospitalisée en raison d'une forte tension nerveuse, " Valérie Trierweiler doit se reposer et suivre les indications des médecins pour la faire baisser, sans quoi elle pourrait connaître des complications à ce niveau. Une tension trop élevée n'est jamais anodine pour l'organisme" note le Dr Aurélia Mestre.

Mais avant tout, cet épisode douloureux pourrait la fragiliser à l'avenir. "Même s'il faut relativiser car cela dépend de chaque personne, si un évènement similaire devait lui arriver à nouveau, elle y serait encore plus sensible , car il ferait écho à ce qu'elle traverse actuellement." Pour limiter au maximum ce genre de conséquences sur le futur du patient, la meilleure solution à conseiller est le dialogue, afin d'améliorer la situation et de dépasser le traumatisme.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité