Une technique pour soulager la douleur sans médicament

Publicité

Des chercheurs américains auraient découvert une technique permettant de soulager soi-même la douleur et qui aurait un réel un réel impact sur le cerveau. 

Publicité

© FotoliaLa méditation ne serait pas seulement recommandée pour les personnes soucieuses de leur bien-être, mais aussi pour celles souffrant de pathologies graves causant d'importantes douleurs. Une recherche publiée dans le Journal of Neurology révèle en effet qu'elle serait plus efficace qu'un placebo pour les soulager.

C'est plus précisément la médiation dite de "pleine conscience" qui serait efficace. Contrairement aux idées reçues, il ne s'agit pas de rester assis en tailleur pendant des heures les yeux fermés, mais de concentrer pleinement son attention sur le moment présent et les émotions ressenties, peu importe le lieu et l'heure.

Publicité
Des résultats sur le cerveau

Pour en venir à cette conclusion, les chercheurs ont fait appel à 75 participants qui ont tous subi une brûlure à 49°C sur une petite partie de leur peau tandis que leur cerveau était soumis à une IRM. Ils ont ensuité été divisés en quatre groupes différents : pleine méditation, méditation placebo (respirer profondément pendant 20 minutes), crème analgésique placebo et groupe témoin.

Pendant quatre jours, chaque participant devait suivre les instructions relatives à chaque groupe. Une fois ce délai passé, le groupe ayant suivi la méditation de pleine conscience rapportait une baisse de la douleur de 27%, 11% pour ceux avec l'analgésique placebo et 9 % pour le groupe avec la méditation placebo. Une nouvelle IRM a permis aux scientifiques d'en comprendre les raisons : la méditation de pleine conscience permet d'activer des zones du cerveau associées au contrôle de la douleur, contrairement aux autres solutions proposées.

Elle a par ailleurs "désactivé" une autre partie du cerveau, le thalamus, qui filtre l'information sensorielle. Surpris par cette conclusion, les chercheurs tiennent à préciser que les résultats ont été obtenus sur des volontaires en bonne santé ne peuvent pas pour l'instant servir à des patients souffrant de douleur chronique. Ils recommandent néanmoins une séance quotidienne de 20 minutes.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité