Une plante pourrait détruire les cellules du cancer du pancréas

Publicité

Un extrait de plante pourrait limiter la croissance des cellules cancéreuses pancréatiques.

Publicité

© FotoliaGénéralement détecté à un stade avancé, le cancer du pancréas est un des plus mortels. Il progresse rapidement grâce à la reproduction croissante des cellules tumorales. Une reproduction favorisée par une protéine, la GRP78 qui empêche leur destruction. Mais des chercheurs de l’université du Minnesota (USA) viennent de découvrir que le Lei gong teng, une plante chinoise plus couramment appelé "vigne du tonnerre divin", pouvait détruire la protéine, permettant ainsi la mort des cellules cancéreuses.

Empêcher la survie des cellules

Publicité
Toutes nos cellules sont composées de protéines se repliant sur elles-mêmes à un moment. Si elles ne se replient pas assez rapidement, ces protéines dépliées s’accumulent et la cellule devient stressée. Si le problème n’est pas résolu, elle meurt. Or la GRP78 aide ces cellules à survivre assez longtemps pour que le pliage s’opère. Cependant, cette protéine est plus présente dans les cellules du cancer du pancréas.

Les chercheurs ont constaté qu’un des composés de la plante chinoise agissait sur la reproduction de la tumeur. En annihilant les effets de la GRP78, l’extrait de vigne empêchait les protéines de se replier dans les cellules défectueuses, qui ne pouvaient survivre.

Si la plante ne peut guérir totalement la tumeur, "elle offre un nouveau mécanisme pour inhiber la croissance et la survie des cellules cancéreuses pancréatiques" s’est félicité Ashok Saluja, auteur principal de l’étude, publiée dans le American Journal oh Physiology - Gastrointestinal and Liver Physiology.

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité