Une bactérie responsable des tumeurs agressives du côlon

Publicité

Des chercheurs viennent de découvrir la présence de bactéries aussi bien dans l'origine du cancer du côlon que dans les cellules métastasées lorsque la maladie se propage. Laissant entendre qu'elles auraient un lien avec la sévérité de la maladie.

Publicité

© IstockUne nouvelle avancée dans la lutte contre le cancer du côlon. Une étude publiée dans la revue médicale Science révèle avoir découvert quelles bactéries pourraient intervenir dans la croissance et d'un cancer du côlon. Appelées Fusobacterium nucleatum ces bactéries ont été retrouvées également dans les métastases au foie des cancers du côlon, indiquant qu'elles évoluent avec la maladie et même quand elle se propage.

Détruire la bactérie avec un antibiotique

Publicité
Pour leur étude, les chercheurs ont procédé à des analyses bactériologiques sur des échantillons de métastases au foie provenant à l'origine d'un cancer du côlon prélevés sur des souris de laboratoires. Que ce soit dans le cancer initial et dans les métastases au foie, les fusobactéries étaient présentes. Plus important encore après avoir traité les bactéries avec du métronidazole, un antibiotique connu pour les détruire, les chercheurs ont remarqué que la tumeur se développait moins vite.

Même si ces résultats apportent de nouvelles pistes dans le traitement des cancers du côlon, les chercheurs tiennent à modérer les réactions. En effet, tous les cancers du côlon ne contiennent pas forcément de fusobactéries et surtout le traitement antiobiotique détruit également d'autres bactéries qui pourraient être importantes au système immunitaire du patient.

Cancer du côlon :les signes de métastases au foie

"La personne se plaint d'une sensation de pesanteur à droite dans l'abdomen, au niveau de la région du foie. A la palpation, le foie a augmenté de volume. On retrouve aussi une jaunisse (ictère)", explique le Dr Dervaux.

Pourquoi : les cellules cancéreuses se propagent en empruntant soit la voie sanguine, soit la voie lymphatique. Elles atteignent avant tout des organes situés sur l'un de ces trajets. Dans le cas des cancers digestifs, c'est le foie qui est en première ligne. Certains cancers primitifs ont une propension plus élevée que d'autres à métastaser dans le foie. C'est le cas pour les cancers digestifs de l'estomac, de l'intestin grêle, du côlon et du rectum.

Vidéo. Le cancer du côlon en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité