Un vaccin efficace contre le cancer de la gorge

Publicité

Partant de l'observation que les infections par le papillomavirus humain sont étroitement liées au développement du cancer de la gorge, des chercheurs du CIRC ont démontré l'efficacité d'un même vaccin contre ces deux affections.

Publicité

© Fotolia Responsable d'une grande majorité de cancer du col de l'utérus, le virus dit "papillomavirus humain" ou "HPV" peut aussi être à l'origine du cancer de la gorge. Face à ce constat, des chercheurs du CIRC ont voulu voir si un des vaccins anti-HPV (le Cervarix ® des laboratoires GSK) recommandés dans le cadre de la politique de vaccination du cancer du col de l'utérus pouvait aussi être efficace dans la prévention des cancers de l'oropharynx. Près de 7400 femmes, âgées de 18 à 25 ans, ont été sélectionnées pour recevoir soit le vaccin anti-HPV, soit un vaccin contre l'hépatite A (groupe témoin). Au bout de 4 ans, 5840 ont été soumises à des prélèvements oraux. Verdict : seul 1,7% d'entre elles ont présenté une infection orale à HPV, 15 dans le groupe témoin et 1 seulement dans le groupe vacciné. Le vaccin utilisé contre le cancer du col de l'utérus apporterait donc aussi une protection élevée contre l'infection orale à HPV 16 et HPV 18 (les deux types de virus contenus dans le Cervarix ® ).

Aujourd'hui, en France, la vaccination contre les infections à papillomavirus humain est recommandée chez les jeunes filles dès l'âge de 11 ans.

Publicité
Source : PLoS ONE, 17 juillet 2013, Reduced Prevalence of Oral Human Papillomavirus (HPV) 4 Years after Bivalent HPV Vaccination in a Randomized Clinical Trial in Costa Rica.

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

Publicité