Un test qui peut prédire le cancer du sein 9 ans avant qu’il se déclare

Publicité

Des scientifiques anglais ont créé un test pouvant dépister le cancer du sein 9 ans avant son développement.

Publicité

© FotoliaDes scientifiques de l’Imperial College London (université anglaise) pensent avoir élaboré un nouvel outil pour prévenir le cancer du sein. Ils ont mis au point un test capable de le prédire 9 ans avant son développement en examinant le taux de menthyle dans le sang. Selon les chercheurs, ce composé chimique présent dans les globules blancs, permettrait d’éviter le cancer du sein car il favorise la bonne croissancedes cellules. Plus son taux est élevé, plus les chances de cancer du sein sont faibles voire inexistantes. "Ces recherches représentent une avancée majeure pour les risques et la prévention du cancer du sein" a expliqué le Dr Richard Berks qui les a financées.

L’étude a réuni 2600 femmes volontaires en bonne santé venant du Royaume-Uni, d’Australie, de Norvège et d’Italie. Les chercheurs ont examiné des échantillons de leur sang pour parvenir à leur conclusion. Selon le Dr James Flanagan du Département de cancer et chirurgie de l’université, cette découverte permettrait "de voir si le style de vie et le facteur environnemental influencent le risque de développement du cancer du sein". Ce qui permettrait aux médecins de suggérer aux patientes un changement de leur mode de vie.

Publicité
Vidéo. Le cancer du sein

Source : Dailymail .

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité