Un médicament qui permettrait de vivre jusqu'à 150 ans ?

Publicité
Publicité

pillule 150 ans Une nouvelle génération de médicament capable de combattre le vieillissement de l'organisme, pourrait être commercialisée, dans les années à venir. Testés par les laboratoires britanniques GlaxoSmithKline, ces médicaments sont composés d'une version synthétique du resvératrol, un antioxydant que l'on retrouve dans le vin rouge. Selon les chercheurs, notre organisme possède une enzyme capable de combattre les maladies provoquées par le vieillissement et donc de rallonger l'espérance de vie. Cette enzyme appelée "SIRT1", s'active naturellement lorsqu'on fait un régime ou encore du sport. Il serait possible de l'activer grâce à d'autres catalyseurs, dont le resvératrol.

Les chercheurs ont testé l'effet de ces médicaments sur plusieurs maladies comme le cancer, le diabète ou les maladies cardio-vasculaires... Résultat ? Ils ont constaté des effets positifs qui confirmeraient le potentiel du resvératrol, comme une amélioration du métabolisme chez des patients atteints de diabète de type 2 et une réduction des rougeurs chez des personnes atteintes de psoriasis. Le professeur de génétique David Sinclair de l'université d'Harvard (Etats-Unis) a déclaré dans le journal of Science : " Nous sommes en train de constater que le vieillissement ne serait peut-être pas irréversible. Certains d'entre nous pourraient vivre jusqu' à 150 ans, mais il nous faut encore faire des recherches."

Publicité
Source : David Sinclair , Evidence for a Common Mechanism of SIRT1 Regulation by Allosteric Activator s, Journal Science, DOI: 10.1126/science.1231097 , 8 mars 2013

Publicité

Publicité

Ailleurs sur le Web

En Vidéo

En Vidéo sur Medisite

Publicité