Un médicament capable de stopper le cancer de la moelle osseuse

Publicité

Lundi, la société Novartis a annoncé l’approbation d’un nouveau médicament capable d’arrêter la progression de la maladie de Kahler, le cancer de la moelle osseuse.

Publicité

L’autorité américaine de contrôle des médicaments (FDA) vient d’approuver ce lundi la commercialisation d’un nouveau médicament : le Farydak ® (Panobinostat, auparavant LBH589). Celui-ci est efficace dans le traitement des patients atteints d’un type de cancer de la moelle osseuse appelé "maladie de Kahler", déjà pris en charge avec du "bortezomib" et de "l'ImiD". "Le Farydak ® a montré qu’il améliorait les chances de survie sans progression de la maladie chez les patients en rechute", affirme le communiqué du groupe pharmaceutique suisse, Novartis. Par son procédé, le traitement inhibe les enzymes HDAC et serait capable de "restaurer les fonctions cellulaires affectées".

Une autorisation incertaine

Publicité
La maladie de Kahler, appelée aussi le myélome multiple, se traduit par une multiplication anormale des plasmocytes (des globules blancs fabricant des anticorps) dans la moelle osseuse. Ces plasmocytes produisent également des substances capables de détruire le tissu osseux. Ce sont les symptômes qu’ils engendrent qui permettent de faire le diagnostic de la maladie qui touche davantage les hommes que les femmes.

La demande d’homologation du médicament n’était pas garantie et a longuement été débattue au sein de la FDA, après un report de trois mois. Le groupe Novartis a aussi déposé des demandes auprès de l’Union Européenne.

Vidéo. L'anatomie de la colonne vertébrale expliquée en images

Publicité

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité